Une association dénonce l'utilisation des animaux dans les cirques

Les militants de l'association L214 ont manifesté ce samedi devant les caisses du cirque Pinder à Tours en Indre-et-Loire / © France 3 CVDL
Les militants de l'association L214 ont manifesté ce samedi devant les caisses du cirque Pinder à Tours en Indre-et-Loire / © France 3 CVDL

Tours, capitale de l'Indre-et-Loire sera bientôt le théâtre d'un festival international du cirque. Le cirque oui, mais sans animaux, revendique l'association L214, connue pour dénoncer la maltraitance des bêtes. Une dizaine de militants a manifesté ce samedi aux abords du cirque Pinder

Par Elsa Cadier

Tours bientôt capitale internationale du cirque 

En septembre 2017, l'agglomération de Tours (Tours Plus) en Indre-et-Loire, organisera pour la première fois,un Festival International de Cirque sur le parc de la Gloriette. Il aura lieu du 29 septembre au 1er octobre. Un chapiteau de 2.300 places, 6 spectacles de 13 artistes de renommée internationale seront proposés. L'agglomération affiche l'ambition de devenir la future capitale internationale du cirque, mais l'association L214, connue pour dénoncer la maltraitance des animaux ne l'entend pas de cette oreille. 

Non aux cirques avec animaux 

Ce samedi, une dizaine de militants a mené une action de sensibilisation des spectateurs devant les caisses du cirques Pinder à Tours. Ils demandent à ce que les animaux ne soient pas utilisés dans les cirques et dénoncent les conditions de vie de ces bêtes qu'ils jugent contre nature.
Tours : une association manifeste contre l'utilisation des animaux dans les cirques
Une dizaine de militants de l'association a manifesté ce samedi à Tours en Indre-et-Loire devant le cirque Pinder. Ils demandent la non-utilisation des animaux dans les cirques. - L.Pierrard

"Les animaux ne sont pas des clowns, Tours ne doit pas devenir la capitale internationale de la souffrance animale !", explique l'association animaliste dans un tract illustré par un lion maquillé en clown.

© L214

D'autres actions sont prévues en février pour promouvoir le cirque sans animaux : distribution de tracts sur le thème du cirque, distribution d’un courrier type à envoyer aux mairies. Une pétition à destination des élus de l’agglomération est déjà en ligne sur change.org.

Sur le même sujet

Les + Lus