Cet article date de plus de 3 ans

Exaspération des usagers de la ligne TER Orléans-Tours

Sur la ligne TER Orléans-Tours, la suppression de certains trains et des arrêts Amboise et Beaugency durant les vacances exaspèrent certains usagers.
Le collectif d'usagers des gares Val de Loire déplore la suppression des arrêts à Beaugency et Amboise de l'Interloire au départ d'Orléans à 17h. ©France 3 Centre-Val de Loire
La grogne monte chez les passagers du TER Orléans-Tours. Le collectif d'usagers des gares Val de Loire (CGVL) déplore la suppression des arrêts à Beaugency et Amboise de l'Interloire au départ d'Orléans à 17h, ainsi que la suppression permanente de plusieurs TER et l'absence récurrente de trains pendant les périodes de congés.

C'est ce que dénonce Pascal Foulon, président du Collectif "Gares Val de Loire" :

Pendant les vacances scolaires ont a quand même supprimé trois trains sur la ligne Orléans-Tours, ce qui n'est pas négligeable. Cela a pour conséquence de poser de gros problèmes pour les personnes qui veulent rentrer tout simplement chez elles, puisque le soir, par moment, il n'y a plus de train.


Le conseil régional qui est désormais l'autorité organisatrice des transports, se justifie en avançant des arguments économiques.

"Ce sont des périodes qui vont durer 15 jours", souligne Philippe Fournié, vice-président du Conseil Régional, délégué aux transports. "Donc ce n'est pas non plus éternel. A la fin des vacances le roulement va reprendre tranquillement. Le deuxième élément, c'est que toutes les autorités organisatrices de transports ont des horaires d'été, des horaires de vacances... Et cela ne pose pas de problèmes aux gens."

En attendant, un courrier d'alerte a été envoyé par le collectif CGVL aux 19 maires des communes qui se trouvent sur la ligne Orléans-Tours.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports