Le 7 avril 2015, le maire de Tours Jean Germain se suicidait alors que s'ouvrait le procès des mariages chinois. Provoquant une très grande émotion en Touraine. Mercredi matin, un hommage lui a été rendu symboliquement au lycée Descartes. 

C'est dans la cour du lycée Descartes de Tours, à quelques mètres de l'hôtel de ville où il a exercé trois mandats de maire, qu'un premier hommage a été rendu ce matin à Jean Germain. Un hommage qui sera suivi par d'autres car jusqu'au 7 avril, sa mémoire sera régulièrement évoquée en Indre-et-Loire.  

Le choix de ce lycée n'est pas anodin car l'ancien sénateur-maire socialiste a durant toute sa carrière traité les dossiers relatifs à l'Education nationale.

Maître de conférence, Inspecteur Général de l'Education Nationale, Président de l'Université de Tours, il avait également eu l'occasion de travailler aux côtés de Jack Lang sur l'ouverture européenne de l'enseignement supérieur.

François Bonneau, le président (PS) de la région Centre-Val de Loire, Serge Babary, le maire (LR) de Tours ou encore Loïc Vaillant, l'actuel président de l'Université de Tours, sont venus ce matin saluer sa mémoire.

Un arbre a symboliquement été planté dans la cour d'honneur de l'établissement.

video : le récit de Franck Leroy à Tours

Jean Germain a disparu il y a presque un an. Le 7 avril 2015, l'ancien maire de Tours se suicidait alors que s'ouvrait le procès des mariages chinois. Mercredi matin, un hommage lui était rendu au lycée Descartes où un arbre a été planté à sa mémoire. ©France 3