• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Tours : Jean Germain retrouvé mort

Le sénateur de l'Indre-et-Loire et ancien maire (1995-2014) de Tours a été retrouvé mort ce mardi matin. / © ALAIN JOCARD / AFP
Le sénateur de l'Indre-et-Loire et ancien maire (1995-2014) de Tours a été retrouvé mort ce mardi matin. / © ALAIN JOCARD / AFP

Le sénateur (PS) d'Indre-et-Loire et ancien maire de Tours, Jean Germain, a été retrouvé sans vie. Il ne s'était pas présenté à l'ouverture du procès des "mariages chinois" ce mardi matin, et avait laissé une lettre d'adieu.

Par Rémy Chidaine

Jean Germain a été retrouvé sans vie, ce mardi matin dans son garage. L'ancien maire de Tours et sénateur (PS) d'Indre-et-Loire, âgé de 67 ans, se serait tiré une balle dans la tête avec un fusil de chasse retrouvé à ses côtés.

"Un coup a manifestement été tiré par lui-même", a indiqué le procureur de la République de Tours. Une autopsie aura lieu demain pour éclaircir les circonstances du décès. Des investigations policières sont en cours à Parçay-Meslay, dans la banlieue de Tours, au domicile de Jean Germain. Le quartier autour de son habitation n'est pas accessible.
Investigations décès Jean Germain
Investigations à Tours autour du domicile de Jean Germain


"Je sais le mal que je vais faire"


L'élu, absent au tribunal correctionnel de Tours à l'ouverture du procès des "mariages chinois", dans lequel il était mis en examen pour complicité de prise illégale d'intérêt et détournement de fonds publics, avait laissé une lettre d'adieu, retrouvée dans sa voiture.

Son avocat en avait fait la lecture. "Je sais le mal que je vais faire, la peine que je vais diffuser à tous ceux qui m'aiment. Il est des êtres pour lesquels l'injustice et le déshonneur sont insupportables", écrivait-il, laissant craindre un suicide.

La réaction de Me Dominique Tricaud, avocat de Jean Germain :
Décès Jean Germain : réaction de Me Tricaud

La présidente du tribunal correctionnel a annoncé le renvoi du procès aux 13, 14 et 15 octobre 2015 en raison de "circonstances insurmontables". Le contrôle judiciaire des quatre autres prévenus (dont Lise Han, ancienne collaboratrice de Jean Germain) a été maintenu.

A lire aussi

Sur le même sujet

Reportage Fête de la lumière

Les + Lus