Coopek et Biocoop dans le Loir-et-Cher

© COOPEK
© COOPEK

Le Coopek est une monnaie complémentaire numérique à parité avec l'euro et ouverte à tous. Elle sera disponible progressivement dans les enseignes partenaires, comme la Biocoop L'Epi vert à Blois.

Par T.B.

Son but : revenir à une économie réelle, plus respectueuse de l’environnement et être le moteur d’une société plus durable. D’un modèle précurseur et unique en France, la monnaie Coopek est un outil innovant de financement de la transition : elle défend des valeurs d’éthiques pour une économie sociale et solidaire.

Une monnaie qui place l’homme, et non le capital, au cœur de l’activité économique locale, régionale et nationale : telle est la philosophie de Coopek, un concept qui va être expérimenté dans différents secteurs, dont le Loir-et-Cher. La carte de l'implantation des enseignes partenaires (Biocoop) laisse deviner le point de départ de cette aventure : le Tarn, d'où est originaire Gérard Poujade, le fondateur de la coopérative Coopek.


Le Coopek a trois ambitions : développer une nouvelle économie, lutter contre la pauvreté, être la monnaie de la transition alimentaire, énergétique et carbone. Concrètement, comment cela fonctionne ? Cette vidéo très didactique explique l'essentiel en un peu plus de 3 minutes :

Il sera disponible progressivement dans les enseignes partenaires, comme la Biocoop L'épi vert à Blois.

Sur le même sujet

Les + Lus