Cet article date de plus de 5 ans

Rejet de plutonium dans la Loire en 1980 : audition de Stéphane Lhomme

En mai dernier, des révélations de Canal + faisaient état d'un rejet illégal de plutonium au niveau de Saint Laurent-des-Eaux en 1980. Depuis, l'Observatoire du nucléaire a déposé plainte contre EDF. Son directeur S.Lhomme a été entendu lundi par des gendarmes spécialisés à Blois. 
Archive INA 1980  : un responsable d'EDF expliquant que la perte d'étanchéité de la gaine du barreau d'uranium a provoqué la fuite du combustible dans les eaux de la Loire au niveau de Saint Laurent-des-eaux (Loir-et-Cher)
Archive INA 1980 : un responsable d'EDF expliquant que la perte d'étanchéité de la gaine du barreau d'uranium a provoqué la fuite du combustible dans les eaux de la Loire au niveau de Saint Laurent-des-eaux (Loir-et-Cher)
Le directeur de l' Observatoire du nucléaire, Stéphane Lhomme, a été entendu pendant une heure le 3oût à Blois par les gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé. Cette audition fait suite au dépôt de plainte de l'association écologiste qui cherche à savoir si l'Etat avait autorisé ces rejets radioactifs dans la Loire en 1980. 

Nous souhaitons que justice soit rendue 35 ans après et que EDF soit condamnée pour ces rejets illégaux de plutonium dans la Loire. Alors que l'Etat envisage de ré injecter des dizaines de milliards d'euros dans le nucléaire, nous voulons pointer du doigt les  réalités de cette industrie. 


Un documentaire diffusé en mai 2015 sur Canal+ avait révélé que la centrale de Saint-Laurent-des-Eaux, exploitée par EDF, avait connu un incident le 13 mars 1980, conduisant à un rejet de plutonium dans la Loire. Une pratique, illégale à l'époque comme aujourd'hui.

L'accident - de niveau 4 - est mentionné dans un film réalisé à la centrale à l'époque. Dans la séquence, un responsable d'EDF explique que la perte d'étanchéité de la gaine du barreau d'uranium est à l'origine de la fuite du combustible dans les eaux du fleuve. ► à voir dans le reportage ci dessous





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nucléaire environnement société