Voici comment va s’organiser la distribution de masques dans les villes de la région Centre-Val-de-Loire

A Tours, Bourges et Orléans, les municipalités ont choisi de distribuer des masques aux habitants. Comment faire pour récupérer son masque ? Chaque ville a son propre système d’organisation.

Des masques en tissus seront distribués dans les différentes villes de la région Centre-Val-de-Loire
Des masques en tissus seront distribués dans les différentes villes de la région Centre-Val-de-Loire © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
A Bourges (Cher), la distribution de masques débutera le dimanche 10 mai et s’échelonnera jusqu’au 17 mai. Elle se fera par ordre alphabétique des noms de famille aux dates suivantes : 

- Les 10 et 11 mai de 8h30 à 19h30 : pour les familles de A à C
- Les 14 et 15 mai de 8h30 à 19h30 : pour les familles de D à L
- Les 16 et 17 mai de 8h30 à 19h30 : pour les familles de L à Z

Cas particuliers : pour les seniors, personnes isolées et en situation handicap, les besoins seront recensés et les masques seront livrés à domicile. 
 
Les masques qui seront distribués à Bourges
Les masques qui seront distribués à Bourges © Pascal Blanc


La distribution aura lieu sur dix sites différents et sera faite par des bénévoles d’association. Chaque habitant aura le droit à deux masques en tissu, adulte comme enfant. Un courrier sera adressé à chaque foyer aux alentours du 4 mai pour préciser les modalités, le jour et l’heure pour venir chercher ses masques. Une carte d’identité sera nécessaire accompagnée de ce fameux courrier. 
 

Pour la confection, la municipalité s’est tournée vers le savoir-faire local. L’élu Berruyer a commandé 213 000 masques en tissu norme Afnor pour l’Agglomération à l’entreprise « Talbot création » basée à Bourges. A l’origine, l’entreprise fabrique des tabliers. 
Concernant la distribution, elle sera faite par des bénévoles d'association : "A ce jour, 150 personnes se sont portées volontaires" selon Pascal Blanc, maire de Bourges. 
 

A Tours, une distribution par tranche d’âges 

A Tours (Indre-et-Loire), la distribution des masques a déjà commencé. Depuis lundi 27 avril, près de 9000 masques avec notice ont été envoyés aux personnes de plus de 80 ans

Pour les personnes ayant entre 65 et 79 ans, elles vont recevoir un ticket de retrait par courrier qui leur permettre de retirer leur masque dans une pharmacie munies d’une pièce d’identité. Les envois de courrier ont débuté ce jeudi 30 avril. Il sera  également possible de retirer le masque pour un voisin qui ne peut pas se déplacer par exemple. 

Pour les personnes de moins 65 ans, deux cas de figure : 

- Pour les 50 000 personnes qui vivent dans des logements sociaux (Tours Habitat et Ligeris notamment), Les bailleurs sociaux distribueront les masques directement dans les boîtes aux lettres. 
- Pour les autres Tourangeaux, une liste de 8 à 10 points de distribution sera communiquée par la ville de Tours pour aller les récupérer entre le 8 et le 15 mai. 

Les masques sont fabriqués par des couturières bénévoles. En tout, ce sont 139 000 masques qui seront distribués aux Tourangeaux pour préparer le déconfinement. 
 

A Orléans, des couturières bénévoles pour la confection de masques lavables

A Orléans (Loiret), plus de 500 couturières bénévoles se sont mobilisées pour fabriquer des masques lavables et réutilisables. 
Ces masques vont être distribués dans l’ensemble des boîtes aux lettres de la ville par 150 agents de la mairie entre le 5 et le 7 mai. Les Orléanais auront deux masques par foyer. 
Par communiqué, la mairie d’Orléans a indiqué : « Les familles composées de plus de 2 personnes de plus de 11 ans pourront ensuite obtenir, avant le 11 mai, autant de masques qu’il leur manque en se rendant sur le site internet de la Ville d’Orléans (orleans-metropole.fr) ou en contactant la cellule de crise de la Mairie d’Orléans au 02.38.79.29.99 (24H/24 et 7J/7). »

La Mairie leur proposera alors un rendez-vous pour la récupération des masques manquants dans 6 lieux définis à travers la ville. Il leur faudra se munir d’un justificatif permettant d’attester du nombre de personnes de plus de 11 ans vivant chez elles comme un livret de famille, par exemple.
Les personnes ne pouvant se déplacer sont invitées à contacter la cellule de crise pour qu’une livraison puisse être organisée.

Les municipalités rappellent cependant que le port du masque ne constitue pas une protection suffisante face au coronavirus. Il complète les gestes barrières en vigueur et il est donc nécessaire de respecter les distanciations sociales. Il sera obligatoire dans tous les transports en commun à partir du 11 mai prochain, date officielle du déconfinement. 

Si vos municipalités ne distribuent pas de masques, vous pouvez consulter notre carte collaborative. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région centre val-de-loire politique fusion des régions réforme territoriale coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter