Cet article date de plus de 6 ans

12 attentats en Corse en 2014 : Christiane Taubira dresse le bilan de la lutte contre le terrorisme et les règlements de compte

La garde des Sceaux Christiane Taubira a réuni lundi l’instance de coordination judiciaire pour la Corse. A cette occasion, la ministre a salué l’implication des acteurs judiciaires sur le terrain et dressé le bilan de la lutte contre le terrorisme et les règlements de compte menée depuis 2012.
ILLUSTRATION - Christiane Taubira, le 28 novembre dernier.
ILLUSTRATION - Christiane Taubira, le 28 novembre dernier. © VALERY HACHE / AFP
12 attentats en Corse cette année, contre 32 en 2013 : ce sont les chiffres les plus bas depuis 30 ans. Les règlements de compte sont également moins nombreux, passant de 21 en 2012 à 14 en 2014.

La ministre de la Justice Christiane Taubira a dressé, lundi, le bilan de la lutte contre le terrorisme et les règlements de compte, menée depuis 2012, à l’occasion de la réunion de l’instance de coordination judiciaire pour la Corse. Cette instance est composée des parquets de l’île et des parquets généraux qui traitent les affaires pénales en Corse. Elle a été instaurée par la circulaire de politique pénale territoriale du 23 novembre 2012.


Stabilisation des effectifs


La garde des Sceaux a également rappelé que les effectifs de magistrats appelés à travailler en Corse ont été stabilisés. 16 postes sont ainsi pourvus et le seront encore en 2015 à la Cour d’appel de Bastia, 22 au tribunal de grande instance de Bastia et 20 au TGI d’Ajaccio.

Christiane Taubira a enfin insisté sur "l’enjeu que représente la lutte contre la criminalité économique et financière". La ministre estime "que des progrès doivent encore être réalisés afin de mieux détecter la pénétration de l’économie par des fonds issus de la criminalité organisée, notamment en favorisant les déclarations de soupçons".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice terrorisme règlements de comptes