• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La commission de discipline de la LFP sanctionne à nouveau le Sporting Club de Bastia

Pour la commission de discipline de la LFP, les supporters du SCB portent la responsabilité de la situation. / © Sporting Club de Bastia
Pour la commission de discipline de la LFP, les supporters du SCB portent la responsabilité de la situation. / © Sporting Club de Bastia

Trois matchs de suspension et 30 000€ d'amende ferme ainsi que le retrait de 2 points au classement avec sursis, Les sanctions infligées une nouvelle fois  au SC Bastia par la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel jeudi sont lourdes.

Par Sébastien Tieri et Jean Crozier avec agences

Le stade Armand-Cesari de Bastia (Ligue 1) a été suspendu jeudi pour trois matches ferme par la commission de discipline de la Ligue de football
professionnel (LFP), après une série d'incidents depuis le début de saison. La sanction est assortie d'un retrait de deux points avec sursis au classement
de L1. Le 13 décembre, la même commission avait décidé d'une suspension à titre conservatoire du stade de Furiani et Bastia avait dû jouer son dernier match de L1 avant la trêve hivernale à Gueugnon (victoire 4-2 contre Nancy).

Furiani de nouveau suspendu 

Bastia devrait donc disputer les deux prochaines rencontres à domicile ailleurs qu'au stade Armand-Cesari. Il s'agit des matches contre Rennes (21e journée, 20 janvier) et  Evian-Thonon (23e journée, 2 février).

Jeudi, la commission de discipline a en fait étudié trois dossiers concernant le club bastiais, en présence de son président Pierre-Marie Geronimi, arrivé en début de soirée au siège parisien de la Ligue.

Pour une série d'incidents intervenus lors du quart de finale de la Coupe de la Ligue contre Lille le 28 novembre, dont un jet de projectile sur un arbitre assistant ayant entraîné une interruption de la rencontre, Bastia a écopé d'une suspension de deux matches ferme de son stade et d'un retrait de
deux points avec sursis en L1. Lors d'un match de championnat contre Marseille disputé le 12 décembre à huis-clos (en conséquence de précédents incidents), la Ligue a enregistré des "jets d'objets et d'engins pyrotechniques sur la délégation de l'OM et les délégués assistants avant la rencontre ayant occasionné une brûlure à un délégué assistant" et a pointé le "comportement des supporters envers les joueurs et les dirigeants de l'OM à la sortie du stade". Ces faits ont valu au Sporting un autre match de suspension de son stade.

Enfin, pour des incidents du même type ("usage d'engins pyrotechniques, crachats et jet d'un objet dans le dos de l'arbitre assistant") lors du match de la 12e journée contre Valenciennes, le club corse a reçu une amende de 30.000 euros.
SCB: les supporters réagissent
Jean-Marie Prescelti
Porte parole du Collectif des Supporters Bastiais
Furiani à nouveau suspendu (reportage en langue corse)




Les décisions de la commission de discipline prises le 10 janvier

Réunie le 10 janvier 2013, la Commission de Discipline de la LFP a pris les décisions suivantes à l'encontre du SC Bastia

LIGUE 1
12e journée : SC Bastia – Valenciennes FC du 10 novembre 2012
Comportement des supporters du SC Bastia : usage d’engins pyrotechniques, crachats et jet d’un objet dans le dos de l’arbitre assistant.
Réunie le 15 novembre 2012, la Commission de Discipline avait décidé de mettre le dossier en instruction. Lecture faite du dossier d’instruction et après audition des dirigeants du SC Bastia, la Commission inflige une amende de 30.000 € au SC Bastia.

COUPE DE LA LIGUE
1/4 de finale : SC Bastia – LOSC du 28 novembre 2012
Jets d’objets sur des joueurs du LOSC nécessitant l’interruption de la rencontre.
Jet d’un objet sur la tête de l’arbitre assistant ayant entraîné une blessure et nécessitant l’interruption de la rencontre.
Propos racistes, insultes et menaces envers l’arbitre assistant pendant la rencontre par des supporters du SC Bastia en tribune.
Réunie le 6 décembre 2012, la Commission de Discipline avait décidé de mettre le dossier en instruction. Lecture faite du dossier d’instruction et après audition des dirigeants du SC Bastia, des arbitres et du délégué principal de la rencontre, la Commission inflige une suspension de terrain de deux matchs ferme et un retrait de deux points avec sursis au classement de Ligue 1.

LIGUE 1
17e journée : SC Bastia – Olympique de Marseille du 12 décembre 2012
Jet d’objets et d’engins pyrotechniques sur la délégation de l’OM et les délégués assistants avant la rencontre ayant occasionné une brûlure à un délégué assistant,
Comportement des supporters envers les joueurs et les dirigeants de l’OM à la sortie du stade
Réunie le 13 décembre 2012, la Commission de Discipline avait décidé de mettre le dossier en instruction. Lecture faite du dossier d’instruction et après audition des dirigeants du SC Bastia, des arbitres et du délégué principal, la Commission inflige une suspension de terrain d’un match ferme.

Toutes les décisions de la commission de discipline  sur le site de la LFP.

Sur le même sujet

Élections européennes : participation en hausse en Corse

Les + Lus