• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le mystère de la “femme sans tête” par Antoine Albertini

Une de Corse-Matin du 9 août 1989, un après les faits / © Corse-Matin/FTViaStella
Une de Corse-Matin du 9 août 1989, un après les faits / © Corse-Matin/FTViaStella

Le point de départ de ce roman-enquête est la découverte, en 1988, du corps d'une femme décapitée dans un caveau de famille à Miomo, en Haute-Corse. Un drame qui a inspiré notre confrère, le journaliste Antoine Albertini, qui a longuement enquêté

Par Sebastien Tieri

"La femme sans tête", c'est le titre accrocheur du dernier ouvrage du journaliste Antoine Albertini édité chez Grasset.
Une enquête fiction partie de l'obsession de l'auteur pour ce fait-divers atroce qui a marqué la Corse, à la découverte du corps d'une femme décapitée en 1988. 

Mélange de réalité et de fiction sur les traces d'un enquêteur qui exhume le destin dramatique de cette femme et de son enfant, dont on n'a jamais pu retrouver la trace.

Une affaire criminelle prescrite pour laquelle personne ne sera poursuivi.

 


 


L'AUTEUR

Antoine Albertini est journaliste et auteur, né le 1er août 1975 à Bastia (Haute-Corse).
Journaliste à la rédaction de France 3 Corse - Via Stella, il est également correspondant du quotidien Le Monde en Corse depuis 2004.
Dans cet ouvrage Antoine Albertini se raconte aussi, il explique pourquoi cette affaire est devenue son obsession alors qu’il avait seulement 13 ans, quand l’histoire de la femme sans tête s’étalait dans les journaux :
« J’entends encore la voix glacée de mon père : « Quel est le fils de putain qui a bien pu faire ça ? » Depuis je me pose la même question. »
Il passe ainsi de ses recherches, de sa propre vie, à l’enquête.

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus