Un bus qui buzze sur les réseaux sociaux et des records d'audience à la télé

Publié le Mis à jour le
Écrit par J.Crozier avec AFP
Sur la ligne d'arrivée à Bastia, le 29 juin
Sur la ligne d'arrivée à Bastia, le 29 juin © JEFF PACHOUD / AFP

Les images du bus Orica GreenEdge coincé à l'arrivée de la première étape à Bastia ont fait le tour du monde depuis le 29 juin.  La première étape du centième Tour de France a, pour sa part, atteint des records d'audience sur France Télévision.

Les images du bus Orica GreenEdge coincé à l'arrivée de la première étape ont fait le tour du monde et dès  la soirée du 29 juin, un compte parodique du malheureux chauffeur a fait son apparition sur le réseau social Twitter sous le nom @OricaBusDriver.

Plusieurs messages ont été postés comme:
"J'adore. 2000 francs suisses pour avoir coincé le bus ! Valeur estimée de l'exposition médiatique d'Orica: des millions !#lessponsorsmaiment". Sur  le réseau You Tube, la vidéo  de  greenedgecycling.com de la première étape a été vue plus de 68 000 fois en trois jours.

Records d'audience sur France Télévision

La première étape du centième Tour de France a atteint des records d'audience samedi 29 juin. 

Plus de 3,4 millions de téléspectateurs (32,8% de part de marché) ont suivi la retransmission en direct sur France Télévision, avec un pic à 4,867 millions (43,8 de part d'audience) dans le dernier quart d'heure.

Il s'agit de la meilleure audience pour une étape inaugurale du Tour depuis 2005.

Tout le monde m'a dit d'avancer
Le chauffeur du bus de l'équipe Orica GreenEdge, Garikoitz Atxa, au coeur de la polémique du final de la première étape, a donné sur France Télévisions son explication sur l'incident qui a vu son véhicule s'encastrer sous le portique d'arrivée.

"J'étais en retard et quand je suis arrivé sur la ligne, j'ai suivi les instructions que l'organisation m'avait données.
J'avais l'autorisation de passer, a-t-il assuré.
J'ai vu que c'était un peu bas mais tout le monde m'a dit d'avancer.
Le portique avait été baissé quand je suis arrivé.
J'ai suivi toutes les règles, toutes les indications, comme mes camarades des autres équipes l'on fait.
Ce n'est pas une initiative personnelle". Interrogé sur son expérience des courses cyclistes, il a expliqué que c'était son premier Tour en tant que chauffeur de bus.
Mais "j'ai fait le Dauphiné, où c'est le même règlement, et le Tour d'Italie", a-t-il ajouté.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.