• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Vote des députés sur les retraites: faible mobilisation syndicale en Corse

15/10/13 - Le mouvement porté par l'intersyndicale CGT, FO, FSU et Solidaires a peu mobilisé devant la préfecture de Bastia, mardi. / © FTViaStella
15/10/13 - Le mouvement porté par l'intersyndicale CGT, FO, FSU et Solidaires a peu mobilisé devant la préfecture de Bastia, mardi. / © FTViaStella

Les députés votent mardi 15 octobre en première lecture le projet de loi sur les retraites sous le regard de syndicats et de salariés opposés à la réforme, appelés à se rassembler en région.

Par Grégoire Bézie

Le projet de réforme des retraites du gouvernement Ayrault, dont les mesures phare sont l'allongement progressif de la durée de cotisation à 43 ans et l'instauration d'un compte pénibilité, a été voté mardi à l'Assemblée en première lecture.

Le projet de loi a été adopté par 270 voix contre 249. Si une large majorité des députés socialistes ont voté pour, 17 membres de l'aile gauche se sont abstenus. Les écologistes et les radicaux de gauche ont choisi l'abstention. Le Front de Gauche et la droite ont voté contre, pour des raisons différentes.

Si l'âge légal de départ à la retraite est maintenu à 62 ans, comme l'a fixé la loi de 2010, les salariés verront la durée de cotisation nécessaire pour une retraite pleine augmenter d'un trimestre tous les trois ans à partir de 2020 pour atteindre 43 ans (172 trimestres) pour les personnes nées en 1973 et après.

Faute d'avoir été entendus par le gouvernement, les quatre syndicats opposés à la réforme (CGT, FO, FSU et Solidaires) ont tenté de peser sur le débat parlementaire en mobilisant dans la rue et en alertant les députés.

En Corse, les syndicats avaient appelé à manifester devant les grilles de la préfecture de Bastia, sans parvenir à mobiliser les foules. A Ajaccio, c'est un pique-nique qui était organisé sur les pelouses de la préfecture.
DMCloud:116413
Retraites: faible mobilisation syndicale en Corse
Jean-Pierre Battestini, secrétaire départemental CGT Haute-Corse; Charles Casabianca, secrétaire académique syndicat FSU

 

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus