Hôpital de Bonifacio: le STC a quitté dans le calme les locaux de l'ARS à l'arrivée des forces de l'ordre

A Ajaccio ce lundi 2 décembre, les militants du syndicat nationaliste STC qui occupaient depuis le 26 novembre la direction de l'Agence Régionale de la Santé ont libéré les lieux sans incidents à l'arrivée de la police. Le STC est reçu ce  2 décembre au soir en préfecture .

Ajaccio, le 2 décembre 2013
Ajaccio, le 2 décembre 2013 © FTViastella
Après plus d' un mois et demi de grève administrative intersyndicale, avec la CGT, le syndicat nationaliste STC, désormais seul, exige toujours  le départ du directeur de l'établissement et occupait les locaux de l'Agence Regionale de l'Hospitalisation depuis le 26 novembre.

Mardi 3 décembre, le STC doit rencontrer à la sous-préfecture de Sartène  l'expert choisi par l'ARS pour évaluer la situation au sein de l'établissement de Bonifacio.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social santé