• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Double disparition inquiétante en Haute-Corse : la piste criminelle privilégiée par les enquêteurs

La maison de de Germina Lacosta-Puigvert, 83 ans, à Poggio di Venaco a été examinée par les techniciens de l'identité judiciaire samedi 22 mars / © Laurent Verdi -FTViastella
La maison de de Germina Lacosta-Puigvert, 83 ans, à Poggio di Venaco a été examinée par les techniciens de l'identité judiciaire samedi 22 mars / © Laurent Verdi -FTViastella

Une femme âgée de 83 ans et son fils de 50 ans ont disparu depuis le 21 mars dernier au soir. Une enquête  de flagrance a été ouverte par le parquet pour enlèvement et séquestration. Deux personnes sont actuellement en garde à vue. Les recherches se poursuivent.

Par Jean Crozier

La maison de Germina Lacosta-Puigvert, 83 ans, à Poggio di Venaco  a été examinée par les techniciens de l'identité judiciaire samedi.
Les recherches se poursuivent et -selon le procureur samdi soir- "l'enquête progresse".

Les villageois et habitants de Poggio et aussi de Casanova et de Riventosa ont aidé les gendarmes et les pompiers dans leurs recherches.

Cette double disparition est d'autant plus inquiétante que de nombreuses traces de sang ont été découvertes par les enquêteurs de la gendarmerie.

La piste criminelle se confirme.

Dans le cadre d'une enquête de flagrance ouverte par le parquet pour enlèvement et séquestration,deux personnes sont en garde à vue ce dimanche 23 mars.

Sur place, ce dimanche, le procureur de la République s'est pour l'instant refusé à tout commentaire.
Poggio di Venaco : la piste criminelle privilégiée
Eric Georgetti Voisin des victimes Reportage : Pierre Simonpoli et Laurent Verdi



Sur le même sujet

Fête de la musique : à Bastia, trois studios de répétitions mis à disposition de groupes amateurs

Les + Lus