Affaire Agula Marina, le promoteur immobilier Marc Astolfi se défend

Marc Astolfi, promoteur immobilier de la résidence Agula Marina / © FTVIASTELLA
Marc Astolfi, promoteur immobilier de la résidence Agula Marina / © FTVIASTELLA

Le promoteur immobilier Marc Astolfi, incarcéré pendant quatre mois dans l'affaire immobilière Agula Marina a choisi de contre-attaquer par voie de presse. Il dénonce une procédure judiciaire qui met en péril l'avancée des travaux et assure n’avoir commis aucune fraude.

Par Grégoire Bézie

"J’ai le sentiment que c’est nous qui avons été abusés, et pas l’inverse" a déclaré Marc Astolfi. Cinq personnes ont été mises en examen en octobre 2013 pour escroquerie dans cette construction située sur la rive sud d'Ajaccio et jamais livrée. Le montant du préjudice atteindrait deux millions d'euros.

Marc Astolfi est mis en examen pour escroquerie et abus de biens sociaux. Le promoteur immobilier conteste la volonté de fraude et dit avoir été confronté à une série de difficultés exceptionnelles.

"L’arrêté de permis de construire était affecté d’une erreur énorme puisqu’il prévoyait de manière express l’existence du courant électrique sur le terrain, ce qui s’est avéré faux (…) cela nous a généré onze mois de retard dans le chantier."

Aujourd'hui les travaux sont à l'arrêt. Abandon ou poursuite du chantier ? Indemnisation en cas de responsabilité pénale ? La question reste posée pour la cinquantaine de propriétaires qui ont versé jusqu’à 50% du prix de leur futur appartement.

Affaire Agula Marina, le promoteur se défend
Marc Astolfi, promoteur Immobilier d'Agula Marina; Me Julien Pinelli, avocat de Marc Astolfi

 

Sur le même sujet

Les + Lus