• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Bastia: manifestation des entrepreneurs, le bureau de la SNCM saccagé

Les socioprofessionnels se sont donnés rendez vous devant la préfecture de Bastia, point de départ de la manifestation. / © Michaël Martin
Les socioprofessionnels se sont donnés rendez vous devant la préfecture de Bastia, point de départ de la manifestation. / © Michaël Martin

Journée de tension à Bastia (Haute-Corse). Alors que l'ultimatum des socioprofessionnels expirait aujourd'hui, les marins grévistes ont reconduit leur mouvement. Les commerçants ont alors déversé des fruits devant la préfecture et s'en sont pris au local de la SNCM de Bastia, le dévastant.

Par Rémi Clément

Alors que les négociations étaient toujours bloqués, hier soir, l'ultimatum lancé par les socioprofessionnels pour obtenir la fin du blocage a expiré peu après 18h. Ils manifestent ce matin dès 10h et promettent une série d'actions plus dures s'ils ne sont pas entendus.

A Bastia, entre 600 et 700 personnes sont réunies devant la préfecture de Haute-Corse, point de départ de la manifestation des socioprofessionnels. Venus avec des camions chargés, ils ont commencé à déverser des fruits devant le bâtiment. Près d'une tonne de fruits invendus auraient été déversés.

Saccage du bureau de la SNCM à Bastia
Jean Marc Venturi, vice-président de la Chambre d'agriculture de la Haute-Corse; César Filippi, hôtelier à Porto-Vecchio; Jean-André Miniconi, président de la CGPME; Stéphane Toscano, gérant de camping à Porto-Vecchio; Noël Brignole, chef d'entreprise à Bastia

 / ©
/ ©


Les socioprofessionnels massés devant les portes de la préfecture, devraient être reçus à l'intérieur dans quelques instants:
 


Une première délégation est dans la préfecture de Bastia et fera un premier point dans une demi-heure. Devant le bâtiment, le reste des manifestants patientent. Parmi les socioprofessionnels le ton monte. Certain souhaitent radicaliser les actions. Le dernier ultimatum pour la libération du Kalliste, le navire de la CMN bloqué à Marseille, est à 12h. 
 

 / ©
/ ©


La délégation reçue par le préfet de Haute-Corse Alain Rousseau représente une vingtaine de personnes. Ils sont accompagnés du maire de Bastia, Gilles Simeoni, et du conseiller exécutif de l’Assemblée de Corse, Jean Zucarelli. Selon la CGPME Corsica, sur place, les représentants seraient en négociation directe avec Matignon.


Les socioprofessionnels présents devant les grilles de la préfecture commencent à s'impatienter: "ça n'avance pas beaucoup à l'intérieur."  La CGPME Corsica, présente à la table des négociations, affirme de son côté que le conseiller de Manuel Valls a avoué "son impuissance à libérer le Kalliste". La situation est tendue, l'ultimatum lancé pour la libération du navire de la CMN expire dans vingt minutes.
 


300 manifestants sont toujours réunis devant la préfecture. A l'intérieur, la tension est toujours vive. En négociation avec Matignon, les représentants ont tour à tour réclamé la venue de Manuel Valls sur l'île et l'organisation d'un rendez-vous à Paris.

Face à l'absence d'avancées obtenues, la délégation s'apprête a quitté la préfecture. La tension est maximale à Bastia. Des manifestants ont commencé à jeter des fruits vers la préfecture et s'apprêteraient à cadenasser les grilles du bâtiment. Ils donnent rendez-vous dans une vingtaine de minutes devant le siège de la SNCM où une action est prévue.
 

 / ©
/ ©



Selon la CGPME, Manuel Valls aurait proposé aux socioprofessionnels de les recevoir demain à Paris, à 17h.
 


Devant le siège de la compagnie à Bastia, les manifestants ont tagué la devanture de l'agence. "SNCM Fora" (Dehors la SNCM) ou "La Corse ne veut plus de la SNCM" ont été inscrits sur les murs. Ils ont ensuite pénétré dans l'agence où ils se sont livrés à des dégradations. Le siège est dévasté.
 

 / © FTVIASTELLA
/ © FTVIASTELLA





Voir la vidéo des évènements:
 

Incidents à Bastia


(plus d'informations à venir)

Sur le même sujet

Bastia : remorquage du chalutier coulé dans le vieux port

Les + Lus