Putsch du cercle Wagram: Stéphane Luciani, en cavale, interpellé à Bastia

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Corse ViaStella avec AFP
Stéphane Luciani
Stéphane Luciani © DR

L'un des membres en cavale de l'équipe poursuivie pour avoir débarqué de force en janvier 2011 les dirigeants du cercle de jeu parisien Wagram, Stéphane Luciani, a été interpellé mardi 16 septembre à Bastia, a-t-on appris de source judiciaire.

Ce membre présumé du banditisme corse a été interpellé en fin d'après-midi au pied d'un immeuble dans le centre de Bastia, a-t-on précisé de même source.

Six ans de prison ferme avaient été requis en juin à son encontre devant la cour d'appel de Paris, dans l'affaire du cercle Wagram. Son interpellation intervient à un mois de l'arrêt de la cour dans ce dossier, le 16 octobre.

Luciani avait été condamné en première instance à quatre ans ferme en janvier 2013, alors qu'il était déjà en fuite. Il était poursuivi en tant qu'homme de main présumé de Jean-Luc Germani, beau-frère du parrain Corse assassiné Richard Casanova et principal responsable présumé du coup de force de janvier 2011 où avait été débarquée l'équipe du cercle de jeu, contrôlé par une autre figure du milieu corse, Jean-Angelo Guazzelli.

Le clan Casanova entendait récupérer son bien, dont l'avait privé, trois ans plus tôt, la famille Guazzelli, après l'assassinat de Richard Casanova en avril 2008

Jean-Luc Germani, contre lequel sept années d'emprisonnement ont été requis en appel (condamné à six ans ne première instance), et Frédéric Federici, un autre de ses lieutenants présumés contre lequel six ans ferme ont aussi été requis, sont également tous deux en fuite.

durée de la vidéo: 01 min 51
Wagram: Stéphane Luciani interpellé à Bastia

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.