• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Coupe de la Ligue - Toute la Corse en bleu derrière le Sporting Club de Bastia

11/04/15 - Finale de la Coupe de la Ligue, place Saint-Nicolas à Bastia (Haute-Corse) / © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
11/04/15 - Finale de la Coupe de la Ligue, place Saint-Nicolas à Bastia (Haute-Corse) / © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Le peuple turchinu s'était donné rendez-vous samedi dans les gradins du Stade de France. 25.000 supporters du SC Bastia avaient fait le déplacement pour ce match. Avec des milliers d'autres restés sur l'île, tous n'ont jamais cessé d'encourager leur équipe.

Par France 3 Corse ViaStella

Paris, Stade de France. Une heure avant le coup d'envoi, les supporters bastiais étaient déjà nombreux à garnir un gros tiers du stade, côté sud. Une banderole "Bastia 1905 - Tribune Petrignani", la tribune Est la plus chaude du stade Furiani, avait été déployée.

Durant tout le match et malgré le score sévère, les supporters de Bastia ont fait vibrer le Stade de France. 

25.000 supporters du SC Bastia au Stade de France
Reportage d'Anne-Marie Leccia, Philippe Villaret, Stéphane Wislin

En Corse, dans les bars, les salles des fêtes, sur les places publiques de très nombreux écrans avaient été installés pour permettre au plus grand nombre de suivre la rencontre. A Bastia, près de 5.000 personnes étaient réunies sur la place Saint Nicolas.

De très nombreuses têtes de maure, des maillots bleus et blanc, des drapeaux aux couleurs du Sporting étaient exhibés par un public familial qui répondait en écho aux "Forza Bastia" du Stade de France, le chant de ralliement des supporters du SC Bastia, avant de s'éteindre à la 20e minute...

Coupe de la Ligue : la Corse en bleu
Michel Sorbara, ancien dirigeant du SCB (1981); Jeannot Vincenti, ancien joueur du SECB (1967-71); Reportage France 3 Corse ViaStella

Plus modestement, Ajaccio s'est aussi laissé prendre par la "passion turchina". Plusieurs bars de la cité impériale ont joué la carte du match. Et comme ailleurs, l'enthousiasme des débuts à vite laissé place à l'amertume.

Passion turchina à Ajaccio aussi
Flavio Dominici, co-gérant du bar; Reportage de Stella Rossi, Ali Martiniky, Sébastien Dufour


Sur le même sujet

Les élections présidentielles tunisiennes vues de Corse

Les + Lus