À Marignana, l'association Scopre réinvente la culture en milieu rural

Publié le
Écrit par Julia Sereni .

L'année 2022 a été particulièrement chargée pour l'Associu Scopre : 57 spectacles vivants ont été organisés et plus de 300 films diffusés dans le village de Marignana. Une activité culturelle dense, qui réveille cette région rurale, et attire même des grands noms de la chanson, comme Mai Pesce, venu clore la saison de l'association.

Il y a bien des citadins qui pourraient jalouser les habitants de Marignana. Ici, on ne s'ennuie pas. L'association Scopre réinvente la culture en milieu rural. Une soixantaine de spectacles se sont tenus au village cette année, qui s'achève en beauté avec un concert de Mai Pesce. 

Quelques instants avant le concert, une spectatrice confie : “Moi j'habite à Renno, je ne suis pas très loin et ça me fait super plaisir de venir écouter de si belles voix, pas loin de chez moi.” Une autre se réjouit que l'association lui apporte “beaucoup de rencontres avec des gens de l'extérieur et même des gens du canton qu’on ne retrouve pas ailleurs et qu'on retrouve sur des lieux de culture.” 

Cinéma, théâtre et musique toute l'année

Le concert a lieu dans la salle du cinéma associatif qui compte 99 places. C'est presque un siège par habitant dans ce village, où ils sont environ 110 à vivre à l'année. Chaque jour ou presque, il s'y passe quelque chose : du cinéma, du théâtre ou encore de la musique.

Et ce jour-là, les habitants sont ravis du spectacle. “Ce n'était pas bien, c'était extraordinaire, c'était fabuleux, c'était merveilleux, s'enthousiasme un habitant. Une voix pareille, de l'avoir ici, dans cette salle, dans le rural comme nous sommes, c'est quelque chose qu'on ne peut espérer qu'à Marignana.” 

“De pouvoir avoir cette qualité et surtout Mai Pesce, merci à lui, parce que là, il a voulu donner aux villageois et c'était merveilleux.”, renchérit une autre spectatrice.

La proximité entre artistes et habitants

Ici plus qu'ailleurs, artistes et fans se mélangent et profitent d'une rare proximité. Et cela, l'artiste Mai Pesce s'en félicite. "Je préfère jouer dans les villages. Les gens comprennent mieux le Corse. Cela fait quand même plus de 40 ans qu'on monte dans ce village et ici ça envoie" 

Une convivialité qui dure après le concert. Dans le bar associatif, on boit un verre, on joue aux cartes et on refait le monde. Ce qui n'est pas pour déplaire au président de l'association Scopre, Paul Ceccaldi. Ce dernier souligne l'aspect social de son action. 

“Quelle est la frontière entre la culture et le social ? Lorsqu'on fait une soirée comme là, avec Mai Pesce où il y a des gens qui viennent, qui vont avoir un bonheur immense, et de partage, ce n'est pas du social ça ?” 

Des projets plein la tête, les membres de l'association attendent beaucoup de l'année 2023. Ils espèrent, en plus de les accueillir, pouvoir produire des artistes venus de Corse et d'ailleurs. 

Retrouvez le reportage de nos équipes :

durée de la vidéo : 02min 42
Intervenants : Mai Pesce, artiste ; Paul Ceccaldi, président de l'association ©C. BUTTING - V.BOULAY / FTV
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité