• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Affaire des gîtes ruraux : Jacques Costa, la vingtième personne mise en examen

(Archives) Jacques Costa / © FTViaStella
(Archives) Jacques Costa / © FTViaStella

Jacques Costa, maire de Moltifao, président du parc naturel régional de Corse (PNRC) et ancien vice-président du conseil général de la Haute-Corse, a été mis en examen pour prise illégale d'intérêts par le juge Thomas Meindl du pôle économique et financier de Bastia.

Par France 3 Corse ViaStella

La justice reproche à Jacques Costa d'avoir fait bénéficier sa belle-soeur d'une subvention accordée dans le cadre de la rénovation de gîtes ruraux par le conseil général de la Haute-Corse, alors qu'il siégeait à la commission du monde rural. La subvention a été détournée de son utilisation selon la justice. L'élu nie les faits.

Dans ce dossier, trois élus, Pierre-Marie Mancini, Paul Giacobbi et Jacques Costa sont mis en examen. Cette affaire a été révélée en 2011 par Tracfin, la cellule de lutte contre le blanchiment du ministère de l'Economie et des Finances. Plus de 480 000 euros de subventions auraient été détournées au profit de proches de Paul Giacobbi selon le pôle économique et financier.

Après cette vingtième mise en examen, le dossier d'instruction est en phase de clôture, il sera transmis au parquet de Bastia dans les prochains jours. Selon une source proche du dossier, un procès pourrait se tenir en mars 2017 devant le tribunal correctionnel. 

Un sujet d'Emilie Arraudeau
Jacques Costa mis en examen



Sur le même sujet

Festival Jazz in Aiacciu : cinq concerts à prévoir au Lazaret

Les + Lus