Reims-Bastia : les syndicats de police rappellent le principe de présomption d'innocence

Une rixe a fait deux blessés, l'un à l'arme blanche et l'autre par arme à feu, à Ajaccio, peu avant 4h lundi 25 juillet. / © MaxPPP
Une rixe a fait deux blessés, l'un à l'arme blanche et l'autre par arme à feu, à Ajaccio, peu avant 4h lundi 25 juillet. / © MaxPPP

Dans un communiqué publié le 10 mars, les syndicats de police dénoncent des "déclaration mensongères" dans l'affaire Maxime Beux, le jeune supporter bastiais blessé à l'oeil lors des échauffourées à Reims après le match Reims-Bastia le 13 février dernier. 

Par France 3 Corse ViaStella

Sur le même sujet

Les + Lus