Aménagement de peine en Corse refusé pour Alain Ferrandi

Publié le Mis à jour le

Alain Ferrandi, incarcéré depuis vingt ans sur le continent, et conditionnable depuis 2017, espérait, mercredi dernier, qu'il obtiendrait le droit de rentrer en Corse pour purger la suite de sa peine.La demande a été refusée.

Le renouvellement de son inscription au registre des détenus particulièrement signalés, le 24 mai dernier, laissait entrevoir une réponse négative.

Un statut de DPS rend presqu'inenvisageable la clémence du ministère de la Justice. 



Et mercredi dernier, la famille et les proches d'Alain Ferrandi ont du se résoudre à abandonner, pour un temps encore, l'idée de voir le détenu se rapprocher d'eux. 

Un nouveau refus a été opposé à la demande de rapprochement. 

Alain Ferrandi restera incarcéré à la centrale pénitentiaire de Poissy.



Condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour l'assassinat du préfet Claude Erignac en 1998, et considéré par les policiers comme le "chef" du groupe, Alain Ferrandi est incarcéré sur le continent depuis mai 1999.  

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité