"Arnaque", "sale boulot" : l'AC Ajaccio tire à boulets rouges sur la commission de discipline de la LFP

Publié le
Écrit par Sébastien Bonifay
La rencontre entre l'ACA et Grenoble, le 21 décembre dernier, s'était terminé par la victoire des Ajacciens sur le score de 1-0.
La rencontre entre l'ACA et Grenoble, le 21 décembre dernier, s'était terminé par la victoire des Ajacciens sur le score de 1-0. © F.Selvini/MAXPPP

La décision rendue par les instances nationales le 12 janvier dernier scandalise le club ajaccien, leader de Ligue 2. L'ACA a commenté la sanction qui touche son joueur, Oumar Gonzales. Et il n'y va pas de main morte.

Les relations entre les clubs insulaires et la commission de discipline de la Ligue n'ont jamais été un long fleuve tranquille. Mais le ton du dernier communiqué de presse de l'ACA est d'une virulence rarement atteinte.

Le club ajaccien ne décolère pas depuis l'annonce de la sanction qui touche l'un de ses joueurs, Oumar Gonzalez. Les faits jugés remontent au 21 décembre 2021, lors de la réception de Grenoble. Alors que le match (1-0) touchait à sa fin, le joueur ajaccien aurait simulé après une faute grenobloise.

2 matchs de suspension, dont un avec sursis

Pour cette simulation, la commission de discipline a puni Gonzalez de deux matchs de suspension, dont un avec sursis. Et le carton rouge qui avait été donné à Manuel Pérez pour la faute a été retiré. "Une arnaque", selon l'ACA, qui demande : "combien de joueurs à ce jour ont subi une telle sanction pour les mêmes faits supposés "? 

La commission de discipline est à la justice sportive ce que Landru était à la condition féminine.

ACA

"La bande à Deneu (sic)", le président de la commission de discipline, ferait tout "pour rendre difficile et de préférence impossible une éventuelle accession de l'ACA", estiment les dirigeants ajacciens. Qui en remettent une couche. Pour eux, cette commission "est à la justice sportive ce que Landru était à la condition féminine". 

Le club insulaire assure qu'il fera tout son possible "pour honorer (ses) couleurs", et conclut sa communication en interpellant une dernière fois les membres de la commission de la LFP : "faites donc votre sale boulot, on est habitués, mais ayez la décence de ne pas invoquer la déontologie et l'éthique du football où il n'existe, sauf erreur de notre part, un barème précis... si ce n'est... à la tête du client... ou du club". 

Ce communiqué rageur, signé par des dirigeants visiblement excédés, promet une deuxième partie tendue entre Ajaccio et Paris...

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.