Assassinat de Christian Leoni : Cédric Courbey, militant nationaliste, renvoyé devant les Assises 

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Corse ViaStella

Sept ans après l'assassinat de Christian Leoni, deux hommes sont renvoyés devant les Assises. Parmi eux, Cédric Courbey, militant de Corsica Libera et proche de Charles Pieri. Ce crime, commis en 2011, avait été revendiqué par le FLNC en représailles du meurtre de l'un de ses militants.

Le procès devrait avoir lieu au premier semestre 2019 à Paris. Le juge d’instruction a signé l’ordonnance de renvoi devant la cours d’Assises spéciale. 

Cédric Courbey, militant nationaliste, membre de Corsica Libera et proche de Charles Pieri, devrait comparaître dans le cadre de l’assassinat de Christian Leoni, un proche de la « Brise de mer » propriétaire d’un complexe immobilier. 

 

 

Traces ADN 


Le 28 octobre 2011, Christian Leoni est tué sur le parking d’un restaurant à Moriani-Plage par plusieurs tirs de gros calibre. Un mois plus tard, le FLNC revendique l’assassinat. Selon l’organisation clandestine, Leoni a procédé à l’exécution quelques mois plus tôt d’un de leurs militants Charles-Philippe Paoli, dont le seul tort, précisent les clandestins, est de vouloir faire prospérer son entreprise de bâtiment. 

Un différend entre Christian Leoni et Charles-Philippe Paoli, autrefois amis, serait intervenu à propos d’une résidence immobilière sur la plaine orientale. Ce complexe, détruit par un attentat, aurait l’objet de racket. 

Dans les buissons près de la scène de crime où Christian Leoni est tué, les policiers retrouvent l’ADN de Cédric Courbey. Le militant nationaliste a été mis en examen pour meurtre en bande organisée et incarcéré, il pourrait être jugé l’année prochaine. Il a toujours nié les faits. 


 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité