Assemblée de Corse : une nouvelle délégation de service public dans les transports maritimes

Les conseillers territoriaux ont adopté à l'unanimité la nouvelle délégation de service public dans les transports maritimes, le 30 septembre 2016. / © France 3 Corse ViaStella
Les conseillers territoriaux ont adopté à l'unanimité la nouvelle délégation de service public dans les transports maritimes, le 30 septembre 2016. / © France 3 Corse ViaStella

Les conseillers territoriaux ont adopté à l'unanimité la nouvelle délégation de service public dans les transports maritimes. Elle prévoit une baisse des tarifs et de la subvention accordée par la collectivité territoriale aux compagnies maritimes.

Par France 3 Corse ViaStella

Ce sera une subvention de 77 millions d'euros versée au groupement CMN-Corsica Linea, -il s'agit de rotations entre Marseille et la Corse-, c'est 9 millions d'euros en moins que précédemment avec, à la clé, une baisse des tarifs. Il n'y a eu aucun vote contre mais les communistes craignent que les économies réalisées soient préjudiciables au service public.

La DSP va durer un an. La fréquence des rotations reste la même, mais les bénéfices pour les compagnies sont appelés à baisser. Il y avait urgence à adopter ce rapport aujourd'hui, la nouvelle DSP est effective dès le 1er octobre 2016.

Assemblée de Corse : une nouvelle délégation de service public aux transports maritimes
Intervenants : Marie-Antoinette Santoni-Brunelli, conseillère territoriale " Le Rassemblement " ; Jean-Félix Acquaviva, président de l'Office des Transports de la Corse ; Michel Stefani, conseiller territorial " Elu(e)s communistes et citoyens du front de gauche " ; Marc Reverchon, PDG de la C.M.N. ; Pascal Trojani, PDG de la Corsica Linea. Un reportage de Dominique Moret et de Thierry Guespin

 

Sur le même sujet

Les + Lus