Baisses subventions Locu teatrale : Marianna Nativi stoppe sa grève de la faim

Marianne Nativi, directrice artistique de l'association Locu teatrale a stoppé sa grève de la faim, commencée il y a 11 jours, ce jeudi. Les deux militants Jean-Paul Poletti et Jacques Fieschi ont pris le relais depuis mardi dernier. 

Après 11 jours de grève de la faim devant l'église Saint Roch d'Ajaccio, Marianna Nativi stoppe son acte ce jeudi. "Les raisons médicales me font arrêter. L'avancée par rapport à la mairie me donne un espoir concret. Monsieur Marcangeli a eu la dignité de se déplacer et il s'est engagé fermement sur une convention triennale avec la compagnie Locu teatrale dont il reconnaît la nécessité pour toute la région ajacienne et le sud" explique, très éprouvée, la directrice de l'association Locu teatrale.

Elle a été rejointe dans son mouvement par les deux militants Jacques Fieschi et Jean-Paul Poletti mardi dernier, qui veulent se faire entendre sur des contentieux fiscaux.

Ils protestent contre "l'indifférence et l'injustice de l'Etat et de l'Exécutif de l'Assemblée de Corse" expliquent-ils dans un communiqué. 

Marianna Nativi avait commencé sa grève de la faim pour dénoncer la diminution des aides de la CTC chaque année, passant de 100 000 euros en 2013 à 50 000 en 2015. Une somme trop faible pour l'association Locu teatrale, créée en 1987 et qui gère une salle de spectacle et des ateliers de théâtre en langue corse.

De son côté Paul Giacobbi accuse l'association d'avoir touché un trop perçu de 13 000 euros. Une subvention dédiée à la création d'emplois sauf qu'entre temps Locu Teatrale a dû licencier deux personnes.