Bastia : des vacances sportives pour permettre aux plus jeunes d'échapper au confinement

La communauté d'agglomération de Bastia (CAB) a proposé, cette année, des vacances sportives à une trentaine de jeunes. Entre rugby, natation et randonnée, les activités leur permettent de s'évader dans un contexte sanitaire difficile.

Sauvetage en mer au programme du troisième jour des vacances sportives, pour les jeunes de la communauté d'agglomération de Bastia.
Sauvetage en mer au programme du troisième jour des vacances sportives, pour les jeunes de la communauté d'agglomération de Bastia. © FTV

L'opération est arrivée au bon moment. En plein confinement, des dizaines de jeunes de l'agglomération bastiaise ont pu profiter de l'opération "E Vacanze Sportive" pour oublier le Covid-19, le temps d'une semaine.

Rugby, natation, randonnée, skate et trottinette... Un programme sportif complet pour occuper des enfants et des adolescents, âgés entre 6 et 12 ans. L'initiative de la CAB a permis notamment quelques découvertes.

Ce mercredi 21 avril, c'est avec des planches de surf et des bouées tubes que les jeunes ont pris d'assaut la plage de l'Arinella. Au programme du jour : le sauvetage en mer. Plus précisément, le sauvetage côtier, une méthode venue d'Australie.

"Les lifeguards australiens sont donc les sauveteurs sur les plages qui ont développé plusieurs activités pour se préparer physiquement. On retranscrit ces activités aux enfants. Cela mêle l'activité physique, l'apprentissage des techniques de sauvetage et on leur fait une initiation au matériel de sauvetage", explique Nicolas Peyron, maître nageur et éducateur sportif.

Avant de se jeter dans le grand bain, Nicolas donne un dernier briefing à ses sauveteurs en herbe de la journée. Premier exercice : récupérer une victime à l'eau le plus vite possible.

Mélyna, 10 ans, prend l'exercice très à cœur : "Je trouve que c'est super intéressant. Pendant l'été, si quelqu'un se noie, on pourra courir au secours de la personne et sauver une vie."

Pour Cyrielle, un peu plus âgée, l'essentiel est de pouvoir retrouver ses amis : "Je trouve ça super parce qu'avec la période de confinement, une activité de plein air fait vraiment du bien. Ca nous permet de sortir mais aussi de voir nos amis, de s'amuser et d'apprendre quelque chose en plus."

"Recréer du lien social"

Au total, cinq activités de plein air sont proposées sur les vacances : une manière de recréer du lien social tout en respectant les gestes sanitaires.

"L'idée de recréer du lien social, de permettre aux enfants de faire du sport. Dans une période compliquée avec les restrictions sanitaires, les structures qui sont fermées, les associations qui tournent au ralenti, cela leur permet de ne pas rester à la maison", ajoute Marc-Antoine Battini, agent du service du développement sportif, présent sur la plage de l'Arinella.

Une soixantaine de jeunes ont profité de cette initiative sur ces deux semaines de vacances. Encadrées par des éducateurs diplômés d'Etat, ces activités en demi-journée se sont déroulées dans le respect des consignes sanitaires.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeunesse société famille sport