Bastia-Reims : Maxime Beux sera désormais défendu par Eric Dupond-Moretti

Le jeune supporter bastiais Maxime Beux, qui a perdu la vue suite à des échauffourées avec les forces de l'ordre à Reims, a remercié ses avocats Alexandre Albin et Cynthia Costa-Sigrist. Il sera désormais défendu par le célèbre pénaliste Eric Dupond-Moretti.

Maxime Beux, qui a été blessé à l'oeil après un match opposant Reims à Bastia, le 13 février dernier, sera désormais défendu par le célèbre pénaliste Eric Dupond-Moretti.

Au cours des incidents à Reims, M. Beux a perdu un oeil. Il assure avoir été blessé par un tir de flash-ball des forces de l'ordre. Son avocate, Me Cynthia Costa-Sigrist, a évoqué, sur la foi des déclarations du jeune homme, "un guet-apens tendu par les policiers". Selon le parquet de Reims, il se serait blessé en tombant à terre.

Les incidents survenus le 13 février à Reims ont suscité depuis en Corse une vague de manifestations, qui ont parfois dégénéré en violents incidents sur l'île. Samedi doit avoir lieu à Bastia une manifestation sous haute tension, à l'appel du principal groupe de supporters du SC Bastia, Bastia 1905.

Le 17 février dernier, le Parquet de Reims avait ouvert une information judiciaire "contre X pour violences volontaires". Elle a été confiée au juge Pascal Préaubert, qui "a saisi l'Inspection générale de la Police nationale"

Eric Dupond-Moretti est un célèbre pénaliste, connu pour avoir obtenu nombre d'acquittements. Il a notamment défendu Jérôme Kerviel, Yvan Colonna, Nikola Karabatic, Bernard Tapie.