Carburants : Jean-Guy Talamoni va proposer la création d'un fonds social de solidarité

Publié le Mis à jour le
Écrit par Margaux Tertre
Jean-Guy Talamoni à l'assemblée de Corse
Jean-Guy Talamoni à l'assemblée de Corse © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Pour répondre aux revendications des gilets jaunes corses concernant les prix des carburants et de l'alimentation, Jean-Guy Talamoni va proposer la création d'un fonds social de solidarité financé notamment par les sociétés distributrices de carburant. 

Depuis plus d'un mois, les gilets jaunes font entendre leurs voix concernant la cherté du carburant et de l'alimentation sur l'île.
Pour tenter de trouver des réponses aux problèmes évoqués par les manifestants, le président de l'assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni évoquait dernièrement vouloir créer un fonds social de solidarité. Il l'a finalement officiellement annoncé ce jeudi 13 décembre.
Il devrait soumettre l'idée lors de la conférence sociale du 18 décembre organisée en réponse aux derniers mouvements sociaux. 


Un fonds financé en partie par les sociétés distributrices de carburants 


Ce fonds social de solidarité devrait permettre de mettre en œuvre une aide à la mobilité. Une aide alimentaire pourrait également voir le jour plus tard.

Ces aides devraient être financées en partie par les sociétés distributrices de carburants. Vito et Rubis ont accepté d'y contribuer, Total et Esso ont déclaré ne pas y être opposé. D'autres sociétés privées pourraient se joindre à eux. 
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.