Una casa una bandera : les commémorations de la bataille de Ponte Novu confinées

Il n’y aura pas de rassemblement pour commémorer la bataille de Ponte Novu cette année. En souvenir des partisans de Pascal Paoli, défait par l'armée française le 8 mai 1769, un hommage est rendu sur les réseaux sociaux et sur place, sans foule, par l’association Ricordu Di Ponte Novu.

Illustration - Le drapeau corse, "A Bandera"
Illustration - Le drapeau corse, "A Bandera" © DR
Cette année les commémorations de la bataille de Ponte Novu seront, comme les autres événements depuis le 17 mars, confinés.
Pour le 251e anniversaire de cette bataille marquant la fin de la Révolution corse, une opération "Una casa una bandera" a été lancée par le PNC sur les réseaux sociaux.

L’association Ricordu Di Ponte Novu a décidé, de déposer une gerbe de fleurs devant la croix du souvenir de Ponte Novu et une autre dans le Golu.Core in Fronte a aussi déposé une gerbe ce vendredi matin.
Que s’est-il passé à Ponte Novu le 8 et 9 mai 1779 ? Aujourd'hui encore la bataille du souvenir se poursuit.
"Le 8 mai, afin de reprendre Lento aux Français, Pasquale Paoli engage ses troupes sur trois fronts. Lors d’un premier assaut, les Nationaux progressent mais se heurtent aux renforts français qui les font reculer sur la rive droite du Golu où 1 200 soldats français les attendent sur les hauteurs. L’armée corse n’a pas d’autre choix que de tenter de franchir le pont génois de Ponte Novu où elle se trouve prise entre les tirs de l’armée française et ceux des mercenaires prussiens chargés de défendre le pont. De plus, leur progression est gênée par un muret construit pour protéger le pont. Nombreux sont les Nationaux qui se noient en tentant de traverser à la nage le fleuve alors en crue. Les pertes du côté corse s’élèvent à 600 hommes dont 250 périrent sur le pont", écrit ce vendredi la page Facebook Patrimoine de Corse.,
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société histoire culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter