Ces six hôtels de Corse font partie des plus beaux de France, selon le guide Michelin

Le guide Michelin a dévoilé lundi 8 avril son nouveau palmarès des meilleurs hôtels de France, avec l'ambition d'en faire un pendant des fameuses étoiles qu'il décerne aux restaurants. En Corse, six établissements ont été récompensés.

Quels sont les plus beaux hôtels de Corse ?

Selon le guide Michelin, qui a dévoilé lundi 8 avril son premier palmarès hôtelier, six établissements insulaires figurent parmi les meilleurs de France.

À commencer par le Casadelmar à Porto-Vecchio, récompensé par deux clefs - l'équivalent des étoiles - pour le "séjour exceptionnel" qu'il offre à ses clients. Il est le seul en Corse à avoir reçu une telle distinction.

Les autres établissements insulaires du palmarès se sont vu attribuer une clef pour leur "séjour singulier". Il s'agit, en Haute-Corse, de l'hôtel Dominique Colonna à Corte et de La Dimora à Oletta. Et en Corse-du-Sud, de l'hôtel Version Maquis Citadelle à Bonifacio, du Grand Hôtel de Cala Rossa à Porto-Vecchio et du Domaine de Murtoli (L'Hôtel de la Ferme) à Sartène.

Nouveau pan de l'histoire du guide

Ce premier palmarès hôtelier du guide rouge distingue 189 hôtels de 3 à 248 chambres situés dans toutes les régions de France, avec l'ambition d'en faire un pendant des fameuses étoiles qu'il décerne aux restaurants.

Annoncé en octobre, ce nouveau pan de l'histoire du guide était préparé depuis plusieurs années, a rappelé lors d'une conférence de presse Gwendal Poullennec, dirigeant du guide.

Les établissements distingués se sont vu remettre des clefs : 127 hôtels français ont reçu 1 clef pour "un séjour singulier", 38 établissements ont reçu deux clefs pour "un séjour exceptionnel" et 24 hôtels trois clefs pour "un séjour extraordinaire".

"Comme les étoiles, il s'agit de vraies distinctions. Au-delà de rendre un service aux voyageurs, notre ambition c'est aussi de mettre en lumière tous les métiers de l'accueil et de l'hospitalité", a souligné le dirigeant.

Critères

La sélection a été faite au sein des 600 hôtels français déjà recommandés sur le site du guide Michelin, avec des inspecteurs anonymes de façon similaire à la sélection des restaurants, mais avec des critères différents.

Cinq critères d'évaluation ont été mis en avant : l'ouverture de l'hôtel sur sa localité, son design et sa décoration, la qualité et la constance du service, la cohérence entre niveau de prix et prestations et l'authenticité de l'expérience.

"L'idée c'est de pouvoir proposer une palette de services au voyageur, du choix jusqu'à la réservation en ligne directement sur notre plateforme", a indiqué Gwendal Poullennec.

Sélection internationale

Le groupe, qui a racheté en 2018 Tablet Hotels, spécialiste américain de la recommandation et de la réservation d'hôtels de charme et de luxe, propose déjà la réservation d'hôtels sur sa plateforme.

Il recense ainsi une sélection de 6.000 hôtels dans 120 pays, et annoncera tout au long de l'année 2024 des palmarès de clefs dans les principales destinations touristiques mondiales : le 24 avril à New-York, le 29 avril à Madrid, le 7 mai en Italie et le 4 juillet au Japon.

"Nous allons nous assurer que la distinction ait la même valeur partout dans le monde", a assuré le dirigeant du guide, qui estime être "au tout début d'un processus de long terme", raison pour laquelle il dit ne pas se donner d'objectifs chiffrés avec ces palmarès hôteliers.