• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ajaccio : la ville se dote de caméras de verbalisation

© Stella Rossi/FTVIASTELLA
© Stella Rossi/FTVIASTELLA

Fin des stationnements sur les espaces livraison ou en double file. À partir du 4 juin, la ville d’Ajaccio s'équipe de nouvelles caméras de verbalisation. Ce dispositif, géré par la police municipale, doit permettre de lutter contre les incivilités et de fluidifier la circulation.

Par France 3 Corse ViaStella

Avis aux automobilistes adeptes du stationnement en double file… C'est bientôt terminé. La rumeur courrait depuis longtemps, c'est chose faite la ville d’Ajaccio se dote de caméras de verbalisation.

De Saint-Joseph à la place Miot, plus rien n'échappera à l'œil de la police municipale. « Le principe, c’est depuis ce poste de contrôle de pouvoir intervenir rapidement. Autrefois, si un véhicule bloquait le cours Napoléon, le temps qu’on s’y rende avec les embouteillages, souvent, l’infraction était terminée et le mal était causé », explique François Filoni, élu à la ville d'Ajaccio délégué à la police municipale.




Limiter les incivilités


Le principe est simple : après avoir relevé une infraction via les caméras, les agents dressent un procès-verbal numérique qui une fois validé est directement transmis sur le continent. « Sur un trottoir par exemple, on peut laisser le véhicule cinq minutes si on est indulgent. Une fois que les cinq minutes sont passées, on retourne dans la contravention, on prend de nouveau une image de contexte et une image de l’immatriculation. On valide et on peut transmettre directement à Rennes », indique une policière municipale.


© Stella Rossi/FTVIASTELLA
© Stella Rossi/FTVIASTELLA


L'objectif de ce dispositif est de fluidifier la circulation, mais surtout de limiter les incivilités. Une initiative qui ne fait pas l’unanimité du côté des automobilistes. « Je me suis arrêté cinq minutes pour déposer un colis, je ne savais pas qu’il y avait des caméras, mais ça devient chiant maintenant », regrette l’un d’entre eux. Début des hostilités prévu le 4 juin.



Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus