• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ajaccio : ces sports qui aident au développement des plus jeunes

© Franck Rombaldi / FTVIASTELLA
© Franck Rombaldi / FTVIASTELLA

Éveiller son enfant grâce au sport. Il existe des disciplines pour les plus petits permettant de travailler l’équilibre, la respiration ou la sociabilité. Sur terre ou dans l'eau, la bonne humeur est au rendez-vous.

Par France 3 Corse ViaStella

Dans un gymnase ajaccien, ça court, ça saute, et ça rigole… Bienvenue à la baby gym. Pour Margaux, l'échauffement se passe dans la bonne humeur. 

La petite fille de trois ans pratique la discipline depuis l’an dernier. Sa mère, Cassandre, n’y voit que des bénéfices. « On a vu les effets positifs après une année d’entraînement. Elle est plus à l’aise sur le plan moteur, on le voit notamment sur les aires de jeux. Elle a moins peur d’y aller, elle fait les jeux plus facilement. Et puis ça développe aussi son sens social, parce que ça lui permet de participer à des activités avec d’autres enfants, de laisser la place aux autres et de partager des activités », explique-t-elle. 

Marie-Pierre, la coach, gère tout ce petit monde. Chaque samedi, elle reçoit plusieurs groupes d'enfants de trois et quatre ans. L'objectif : « Ca favorise le développement psycho-moteur, l’équilibre, l’agilité et aussi la sociabilisation puisque l’on travaille en groupe. Pendant ce cours, les enfants travaillent en toute liberté, mais ils doivent aussi apprendre à respecter des règles », précise-t-elle. 

 
Ajaccio : ces sports qui aident au développement des plus jeunes
Intervenants - Cassandre, Maman de Margaux ; Marie-Pierre Rossi Coach bébés Gym ; Cécile, Maman de Baptiste ; Pauline Leperchois, Coach bébés nageurs. Equipe - Stella Rossi ; Franck Rombaldi ; Rosanne Morere-Cesari

 

Premiers plongeons


À la piscine, lors d’un cours de bébés nageurs, l’ambiance change, mais les attentes restent les mêmes. Dans le bassin, Baptiste, 15 mois à peine, tente ses premiers plongeons. « Nous venons depuis deux semaines, c’est son deuxième cours et j’attends de Baptiste qu’il apprenne à bloquer sa respiration sous l’eau pour qu’il soit plus à l’aise dans l’eau », indique Cécile, la mère de Baptiste.

Immersion, motricité, et détente sont ici les maîtres-mots, pour un public âgé de quatre mois à trois ans. « L’objectif c’est de se familiariser un maximum avec le milieu aquatique avec un espace qui est adapté, se détacher aussi un maximum des parents. Le rôle des encadrants, c’est d’expliquer aux parents ce qu’ils peuvent faire avec leurs enfants », souligne Pauline Leperchois, coach bébés nageurs. 

Ces activités sont aussi l’occasion de passer un moment de complicité avec son enfant.


 

Sur le même sujet

Fête de la musique : à Bastia, trois studios de répétitions mis à disposition de groupes amateurs

Les + Lus