Ajaccio : création de l’association LGBT « Bienvenue chez vous »

L’association LGBT « Bienvenue chez vous » vient d’être créée. Son but : aider les jeunes homosexuels et transgenres à s’affirmer et se faire accepter. 
A Ajaccio, d’Isabelle Moyne et Françoise Santoni viennent de créer l'association LGBT "Bienvenue chez vous".
A Ajaccio, d’Isabelle Moyne et Françoise Santoni viennent de créer l'association LGBT "Bienvenue chez vous". © IP3PRESS/MAXPPP
Aider les jeunes homosexuels et transgenres à s’accepter et se faire accepter. C’est l’objectif d’Isabelle Moyne et Françoise Santoni. Les deux femmes viennent de créer, à Ajaccio, l’association « Bienvenue chez vous ». 

La structure cible les 15-25 ans et propose avant tout une écoute. « On a choisi cette tranche d’âge parce que c’est la période de construction de la personnalité. C’est là où c’est le plus difficile de s’affirmer en tant qu’homosexuel ou transgenre », explique d’Isabelle Moyne.

 

En moins de six mois « Bienvenue chez vous » est parvenue à rassembler une soixantaine de membres, grâce, notamment, aux réseaux sociaux. Le 20 mai dernier, lors de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie, elles ont défilé sur le Cours Napoléon avec quelques drapeaux.

« Dans les familles, il y a souvent des préjugés, des tabous de l’ancien temps »

L’association cherche actuellement un local et espère par la suite faire des interventions dans les collèges et les lycées. « Récemment, j’ai aidé un transgenre. Il était exclu de sa famille et il cherchait un hébergement. C’est difficile pour les parents d’accepter un enfant homosexuel. Tous les parents ne sont pas homophobes, loin de là. Il y a des parents qui acceptent leurs enfants tels qu’ils sont et heureusement. Mais c’est vrai que dans les familles, il y a souvent des préjugés, des tabous de l’ancien temps, bien que cela existe depuis la nuit des temps, il y a des parents qui vivent très mal que leur enfant soit homosexuel », estime Françoise Santoni, présidente de l’association. 

 

En juin dernier, deux agressions homophobes ont marqué l’île. Un jeune homosexuel a été humilié en pleine rue par une bande d’adolescents à Bastia et un couple gay a été violemment molesté à la sortie d’un bar ajaccien. Ces agressions ont été dénoncées par l’association LGBTI+, l’Arcu, mobilisée sur l’ensemble de la région. La structure fête ses un an cette année. Mattea Riu, une de ses membres, a accordé un entretien à France 3 Corse ViaStella. Elle y dresse le bilan de l’association et aborde les futurs combats à mener.
 
En Corse, l’association LGBTI+ l’Arcu fête ses 1 an, entretien avec Mattea Riu



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lgbt+ société diversité vie associative homophobie