Ajaccio : le ras-le-bol des habitants des HLM d’Alzo di Leva

© Thierry Guespin/FTVIASTELLA
© Thierry Guespin/FTVIASTELLA

Depuis 2015, certains habitants des HLM d’Alzo di Leva à Ajaccio tentent d’alerter la mairie et le bailleur social sur leurs conditions de vie qu’ils jugent déplorables. Pour le moment pas d’actions, mais des poubelles rarement ramassées et des infrastructures détériorées. 

Par Liane Courté

Ils n’en peuvent plus. Depuis qu’ils ont emménagé dans les HLM d’Alzo di Leva, sur la Rocade à Ajaccio, certains habitants dénoncent le manque d’aménagements extérieurs, de propreté et de sécurité. Au pied d’un des immeubles, plusieurs compteurs électriques. « Ce câble est branché, il doit être en tension. Même s’il ne l’est pas, c’est quand même dangereux », déplore l’un des riverains. 

Depuis octobre 2015, Annick Begliomini alerte régulièrement la mairie. Elle envoie des courriers accompagnés de photos. Elle attend toujours des actions. « Rien n’a été fait. On ne vient même pas nous couper l’herbe, il y a des saletés partout. Ils font l’autruche. Ils nous abandonnent complètement. On a l’impression qu’on ne fait pas partie d’Ajaccio. » 
 
Ajaccio : le ras-le-bol des habitants des HLM d’Alzo di Leva
Equipe - Liane Courté, Thierry Guespin ; Rosanne Morere.


Passerelle 


120 familles vivent dans les 3 immeubles de la résidence construits par Erilia, et gérés par l’Office public de l’habitat. Le promoteur immobilier annonce la réalisation d’une passerelle d’ici 2019 pour faciliter l’accès aux commerces et aux transports en commun. 

La municipalité et l’Office public de l’habitat n’ont pas répondu à nos sollicitations. 

Pour se faire entendre, les habitants vont créer une association dans les prochains mois, et alerter la préfète de Corse. 


 

Sur le même sujet

Déchets : des élus du Fium’orbu-Castellu refusent de recevoir plus de 43 000 tonnes par an 

Les + Lus