Ajaccio : le travail des services de nettoyage sur le pied de guerre après les fêtes

En ce 1er janvier, jour férié, certains travaillaient tout de même aujourd'hui. C'était le cas des services de nettoyage de la ville d'Ajaccio, qui se sont levés très tôt ce matin pour ramasser les ordures après le réveillon.

Par Flora Battesti

Restes de homards, cadavres de bouteilles ou tas de poubelles pleines à craquer...

Ce sont les vestiges de la soirée du nouvel an d'hier soir et qui ornaient de nombreuses ruelles d'Ajaccio ce matin. Pour y remédier les équipes de la municipalité ont commencé leur tournée dès 4h du matin au lieu de 5h en temps normal.

Elles ont dû passer plusieurs fois au même endroit notamment devant les établissements de nuit qui continuaient à recevoir du monde. Un dispositif nécessaire puisqu'à cette période de l'année, on double pratiquement le nombre de tonnes d'ordures ramassées quotidiennement.

180 tonnes de déchets lors des fêtes


« On commence beaucoup plus tôt, sachant qu'en moyenne, on a habituellement entre 90 tonnes et 100 tonnes de déchets, mais que le jour de Noël c'est 180 tonnes et 150 pour le jour de l'an », détaille François Filoni, conseiller municipal d'Ajaccio. « La mission c’est d’avoir une ville propre dès le 1er janvier donc c’est un travail extraordinaire que font les employés. »

Et le travail des équipes n'est pas toujours facilité par les certaines incivilités et par le type d'ordures ramassées.

Aujourd'hui, le ramassage n'a concerné que les ordures ménagères. Demain en revanche, les équipes récupéreront aussi les sapins de Noël qui commencent petit à petit à quitter nos salons.

Sur le même sujet

Les vœux du président du conseil Exécutif, Gilles Simeoni

Près de chez vous

Les + Lus