Ajaccio : des urbanistes réunis pour réfléchir à la place des espaces publics de demain 

Ce lundi 13 mai, un colloque consacré aux aménagements futurs a été organisé à Ajaccio. / © Frédéric Roche / FTVIASTELLA
Ce lundi 13 mai, un colloque consacré aux aménagements futurs a été organisé à Ajaccio. / © Frédéric Roche / FTVIASTELLA

Architectes et experts de l'urbanisme réunis ce lundi 13 mai à Ajaccio pour réfléchir à la place des espaces publics dans les villes de demain. Ces espaces seront pensés selon la nouvelle cartographie du Padduc, dossier de référence urbanistique de l’île qui est prévu pour 2021. 

Par France 3 Corse ViaStella

Bastelicaccia, une petite église lointaine, 4 000 habitants en résidences individuelles et peu d'espaces publics communs. Le développement s'est fait le long des routes, sans planification réfléchie, au gré des promotions immobilières. 

La municipalité va acheter une partie d’un terrain pour créer un lieu de partage, un boulodrome et des aires de jeux. « Ça n’a pas été prévu, même si nous avons un plan local d’urbanisme qui existe depuis de nombreuses années. Mais comme nous n’avons pas de foncier, ça a été difficile de prévoir ces aménagements au départ », indique Antoine Ottavi, maire de Bastelicaccia. 
 
Ajaccio : des experts de l’urbanisme réunis pour réfléchir à la place des espaces publics de demain
Intervenants - Antoine Ottavi, Maire de Bastelicaccia ; Odile Merello, Urbaniste ; Jérome Monnet, Géographe. Equipe - Marie-France Giuliani ; Frédéric Roche ; Vanessa Alfonsi.
 

Créer du lien 


La plupart des communes de Corse n’ont pas de foncier en propre et beaucoup de terrains sont sans propriétaire déterminé. 

Une réalité bien connue pour la plupart des urbanistes et architectes de l'île qui ont assisté, ce lundi 13 mai, à un colloque consacré aux aménagements futurs. « On travaille beaucoup sur le rural. On est sur des problématiques très ponctuelles : aménagement de placettes, de stationnements, le périurbain. Sur ce dernier point, le cumul des projets individuels exclut toute opération d’espace public. Là, les communes ont tendance à rechercher à créer du lien », souligne Odile Merello, urbaniste. 

Entretien avec Jean Biancucci, président de l'agence de l'urbanisme de la corse, à l'initiative de ce colloque :
Entretien avec Jean Biancucci, président de l'agence de l'urbanisme de Corse
Intervenants - Jean Biancucci, président de l'agence de l'urbanisme de Corse Equipe - France 3 Corse ViaStella
 

Créer du lien, équivaut à aménager en incitant à la marche. Telle est la tendance à venir pour les géographes qui observent les agglomérations de Paris, Mexico ou Los Angeles. « Ce sont les usages pédestres de l’espace qui sont les plus valorisants que ce soit pour les commerces, l’attractivité, le cadre de vie, l’écologie, la santé. Il y a toute une série d’enjeux qui sont bien repérés », explique Jérôme Monnet, géographe. 

Les besoins des habitants seront-ils, à terme, mieux satisfaits. Aux Salines, à Ajaccio, 9 000 citadins aspirent à la fin des travaux. La rénovation urbaine a été lancée il y a 10 ans. 



 

Sur le même sujet

Cargo échoué à Bonifacio : entretien avec le responsable de la réserve naturelle

Les + Lus