Antiterrorisme en Corse : trois personnes placées en garde à vue

Dans le cadre d’une enquête préliminaire dirigée par le parquet national antiterroriste, trois personnes ont été interpellées ce mardi matin et placées en garde à vue. L'une d'elles a été appréhendée à Ajaccio, dans le quartier des Salines. Les investigations portent sur des faits de dégradations et destructions par incendie.

Mardi 16 janvier, trois hommes ont été interpellés et placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête préliminaire pilotée par le parquet national antiterroriste (Pnat). 

L'un d'eux, âgé d'une vingtaine d'années, a été appréhendé à Ajaccio, dans le quartier des Salines. .

L'enquête porte sur "des faits de dégradations et destructions par incendie", indique le Pnat, sans donner davantage de précisions.

Elle a été ouverte pour les chefs "d'association de malfaiteurs en vue de préparer des actes de terrorisme, destruction par moyen dangereux en relation avec une entreprise terroriste et dégradation, détérioration par moyen dangereux en relation avec une entreprise terroriste".

Coordonnées par la sous-direction antiterroriste et la direction nationale de la police judiciaire, les investigations sont menées par la police judiciaire et la gendarmerie.

Dans ce type de procédure, les gardes à vue peuvent durer jusqu'à 96 heures.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Corse ViaStella
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité