• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Boxe : Dimitri Gourier subit sa première défaite par KO

Le gymnase Pascal Rossini a accueilli samedi soir le gala de boxe du Boxing Club Ajaccien. Au programme une quinzaine de combats dont trois professionnels. Le troisième insulaire engagé, Dimitri Gourier, a subi la première défaite de sa carrière par KO. Récit d'une soirée. 

Par France 3 Corse ViaStella

C'est le début de la seconde reprise pour Dimitri Gourier lors du gala de boxe du Boxing Club Ajaccien samedi. Après un premier round plein de maîtrise l'Ajaccien au short noir bloque, esquive et désaxe sur les attaques de son adversaire.

Mais pourtant emprunté physiquement, Dragisic réplique d'un crochet gauche au foie dévastateur. Le pensionnaire du Boxing Club Ajaccien est compté au sol et n'arrivera pas à se relever. Défaite par KO, la première de sa carrière.

Quelques minutes plus tôt, Joseph-Antoine Legato avait galvanisé les spectateurs. Au fil des rounds, le Bastiais monte en puissance.


Maîtrise physique


Il cadre bien son adversaire, bloque tous les coups du Serbe et pique quand il faut sous les conseils de son entraîneur. Des conseils appliqués immédiatement, impressionnant de maîtrise physique. Legato est déclaré vainqueur aux points par décision unanime.

Autre victoire insulaire en pro, celle d'Ismael Meskoukou en moins de 63 kilos. Au terme d'un combat équilibré, après six mois sans boxer, le Cargesien est déclaré vainqueur aux points par décision partagée.

Une soirée de gala qui a vu la victoire par KO du Bastiais Marchini en amateur, les succès de Belkaid et Gouilli, et les triomphes prometteurs des jeunes prodiges du ring ajaccien en boxe éducative.


Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus