Le coronavirus condamne le Gazelec au National 2 avant le coup de sifflet final

Ce que redoutait le GFCA est arrivé. Comme la LFP pour la L1 et la L2, la Fédération Française de Football a validé les classements des championnats des divisions inférieures au moment de l'épidémie. Ce qui prive les gaziers de défendre leurs chances jusqu'au bout. 
La fin de saison est amère pour les hommes de François Ciccolini.
La fin de saison est amère pour les hommes de François Ciccolini. © FTViaStella
Décidément, la saison 2019-2020 laissera un souvenir amer aux clubs et aux supporters ajacciens. 
Après l'A.C.A, c'est le Gazélec qui s'estime lésé, à son tour, par les instances nationales du football français. 

L'A.C.A freiné dans son ascension, le GFCA précipité dans sa chute

Le Comité exécutif de la FFF a rendu son verdict hier. 
Un verdict conforme aux informations qui avaient fuité depuis le 11 mai, date de la réunion du Comex.

Après l'arrêt définitif de la compétition en raison de l'épidémie de coronavirus, le GFCA, qui était 19ème au soir de la 28ème journée, est relégué en National 2. 
 
Illustration/ Habituellement, un 8ème de finale contre le leader de la L1 aurait rempli les tribunes. Ce 7 mars, elles étaient désertes. Et pourtant...
Illustration/ Habituellement, un 8ème de finale contre le leader de la L1 aurait rempli les tribunes. Ce 7 mars, elles étaient désertes. Et pourtant... © PHOTOPQR/NICE MATIN

Le club ajaccien a réagi hier soir, après l'officialisation de la décision :
"Ce que le GFCA redoutait depuis le début de la crise sanitaire vient de se produire. Concernant l'aspect sportif, le club se trouve très clairement lésé. Pour rappel, au moment de l'arrêt du championnat, le GFCA avait 5 points de retard sur le premier non relégable, avec 9 rencontres restantes à disputer.

Sur l'aspect financier, une relégation en N2 engendrera une perte du statut professionnel ainsi que les aides qui l'accompagne. Nous ne pouvons que constater que le club se trouve actuellement dans une situation où de l'injustice vient s'ajouter au malheur dû au COVID-19."

 

Une deuxième relégation en deux ans...

9 journées de championnat à jouer, c'était 27 points en jeu, et donc un potentiel réservoir de points pour que les hommes de François Ciccolini de puissent défendre leur place en National, et éviter une deuxième relégation en deux ans...
 
Le 2 juin 2019, face au Mans, le Gaz avait perdu sa place en L2. Sur le terrain, cette fois-là...
Le 2 juin 2019, face au Mans, le Gaz avait perdu sa place en L2. Sur le terrain, cette fois-là... © MaxPPP

Alors le Gaz fait savoir qu'"il se réserve le droit de contester auprès des juridictions compétentes les décisions prises à son encontre et ce, dans les plus brefs délais. Nous tenons à rassurer l'ensemble du peuple gazier, nos supporters, amis, et partenaires, que tout sera entrepris afin de faire perdurer l'institution Gazélec Football Club Ajaccio."
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gfca football sport covid-19 santé société