Covid-19 : sur les plages d’Ajaccio, les gestes barrières peu ou pas respectés 

Sur les plages d’Ajaccio et d’ailleurs, pour éviter la propagation du coronavirus, la prudence reste de mise. Malgré une accalmie de la fréquentation ce week-end, difficile de respecter les règles de distanciation physique entre les groupes.
Sur les plages d’Ajaccio et d’ailleurs, pour éviter la propagation du coronavirus, la prudence reste de mise.
Sur les plages d’Ajaccio et d’ailleurs, pour éviter la propagation du coronavirus, la prudence reste de mise. © Tiphaine Niederlaender / France 3 Corse
Sur la plage de Marinella, à Ajaccio, les règles sont rappelées dès l’entrée. Un panneau édicte la principale : observer une distanciation physique d’un mètre obligatoire. 

Mais une fois le panneau franchi, tout est vite oublié. Sur l’eau, comme sur le sable, difficile pour les baigneurs de respecter les règles sanitaires. « Les gens se collent, donc quand on voit qu’il y a trop de monde, on plie bagage », témoigne une femme. 

Même constat sur l’étroite plage de Saint-François. Ici, certains habitués ont trouvé comment s’adapter pour éviter la promiscuité. « Je viens uniquement pour nager. Je pose mes affaires sur les rochers et quand j’ai terminé, je repars directement », explique un nageur. 
 

« Restons écartés les uns des autres »

Pourtant, ces mesures sont indispensables pour éviter tout risque d’infection. « Le vrai risque, en extérieur, c’est un risque de contamination par projection directe de gouttelettes. Et ce risque ne concerne pas les patients qui sont séparés de plus d'un mètre. Restons relativement écartés les uns des autres », conseille Jean-Michel Vialle, médecin biologiste à Bastia.
 
Covid-19 : sur les plages d’Ajaccio, les gestes barrières peu ou pas respectés

Dès lundi, des patrouilles de police sillonneront les plages de la rive sud d’Ajaccio afin de veiller au respect des mesures barrière.  


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société mer