Élections municipales 2020 : à Ajaccio, Jean-François Casalta dévoile une partie de sa liste

Mercredi, au palais des congrès d’Ajaccio, s’est tenue la première réunion publique de la liste d'union nationaliste Pà Aiacciu, entre le PNC et Corsica Libera. / © Marc-Antoine Renucci / FTVIASTELLA
Mercredi, au palais des congrès d’Ajaccio, s’est tenue la première réunion publique de la liste d'union nationaliste Pà Aiacciu, entre le PNC et Corsica Libera. / © Marc-Antoine Renucci / FTVIASTELLA

Mercredi, au palais des congrès d’Ajaccio, s’est tenue la première réunion publique de la liste d'union nationaliste Pà Aiacciu, entre le PNC et Corsica Libera. Jean-François Casalta, la tête de liste y a dévoilé les 20 premiers noms qui la composent. 

Par France 3 Corse ViaStella

Jean-François Casalta, tête de la liste d’union nationaliste Pà Aiacciu, entre le PNC et Corsica Libera, a présenté les 20 premiers noms de sa liste, mercredi, dans un palais des congrès d’Ajaccio bondé. 

Marina Fondacci, commerçante ajaccienne bien connue, y figure en 6e position. Dans sa ligne de mire, le développement des centres commerciaux autour d'Ajaccio, et la gestion de la municipalité. « On a abandonné le commerce du centre-ville et on l’a laissé se débattre seul et sans arme dans un combat concurrentiel disproportionné et inégal, sans le doter des moyens nécessaires pour faire face à cette démesure annoncée », lance-t-elle à la tribune. 

 
Élections municipales 2020 : Jean-François Casalta dévoile une partie de sa liste
Intervenants - Marina Fondacci, Commerçante, candidate sur la liste "Pà Aiacciu" ; Paul Leonetti, Candidat sur la liste "Pà Aiacciu" ; Jean-François Casalta, Tête de liste "Pà Aiacciu". Equipe - Thibault Quilichini ; Marc-Antoine Renucci ; Frédéric Guichard.


Sur cette liste des jeunes, mais aussi plusieurs élus de l'Assemblée de Corse comme Paul Leonetti en 3e position. Dans son intervention, il rappelle l'ancrage nationaliste de Pà Aiacciu : « Il y a d’autres listes qui se revendiquent un peu de notre famille, mais timidement. Dans ma famille, j’ai raccompagné très récemment des patriotes, des militants, qui eux ont pris le chemin de la prison. »


« Monsieur Marcangeli et Monsieur Macron, c’est la même politique »

Jean-François Casalta, la tête de liste arrive, lui, en dernier. Durant une demi-heure, il présente sa vision pour le futur d'Ajaccio et critique également le maire actuel, en le comparant à une personnalité politique bien connue. « Entre Monsieur Marcangeli et Monsieur Macron, on ne fait pas passer un papier à cigarette. C’est exactement la même politique », déclare-t-il. 

À la tribune, toutes les problématiques sont abordées sauf celle de la mafia. Jean-François Casalta veut y répondre avec les actes. « La grande criminalité est un thème qui est au centre de mes préoccupations depuis 20 ans. Je suis un avocat pénaliste et nous avons déposé une motion pour être le plus transparent possible devant les électeurs avant même d’être élus. Et nous nous conformeront aux choses que nous avons dites sur ce point-là », précise-t-il. 
 

 

Les vingt premiers noms de la liste :

  1. Jean-François Casalta
  2. Vannina Angelini-Buresi
  3. Paul Leonetti
  4. Julia Tiberi
  5. Jean-Michel Simon
  6. Marina Fondacci
  7. Basile Paoli
  8. Marie-Luce Arnaud
  9. François Bernardi
  10. Laura Maria Poli
  11. Tumasgiu d'Orazio
  12. Véronique Sciaretti
  13. Tony Fieschi
  14. Angélique Degiovanni
  15. Gilles Danesi
  16. Cathy Bartoli
  17. Sampieru Andreani
  18. Rosana Pasquali
  19. Mario Annoot
  20. Laetizia Nega

Sur le même sujet

Les + Lus