• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Football : le GFCA s'incline face à Avranches

La défaite est amère pour les hommes de François Ciccolini. / © FTViaStella
La défaite est amère pour les hommes de François Ciccolini. / © FTViaStella

Malgré de multiples occassions, le GFCA n'aura pas réussi à s'imposer face à l'US Avranches, ce vendredi soir. Les ajacciens ont finalement terminé le match sur une défaite 1-0 pour Avranches.

Par A.B / FTViaStella

Un stade silencieux, et pas une âme dans les gradins.

Pas les meilleures conditions pour les joueurs du GFCA pour assurer le terrain, mais pas le choix. 

Suite aux heurts entre supporters lors d'un match face au Mans en juin dernier, la fédération française de football avait tranché : le club ajaccien devrait jouer ses trois premiers matches de la saison de National 1 à huis-clos. 

Vendredi soir, pour son premier affrontement de la saison, l'équipe a donc du composer sans ses supporters... Hormis quelques uns, venus malgré tout soutenir leur club aux abords du stade Ange-Casanova.
 

 

Plusieurs opportunités


Sur la pelouse, les Gaziers attaquent le match avec puissance.
 

Une frappe d'Usman laisse même espérer une ouverture du score... Mais le but est finalement refusé.

A la mi-temps, le score reste à 0-0, avec l'expulsion notable du défenseur d'Avranches, Rémi Bonenfant, à la 28ème minute après une faute sur Dumè Guidi.

La supériorité numérique permettra bien aux rouges et bleus de se créér quelques occassions, mais sans jamais réussir à finaliser leur action.
 

Défaite


Le GFCA se fait finalement punir en à la 54 ème minute : Bradley Danger profite d'une erreur de marquage pour crucifier Balijon.

A la 88e minute, au tour de Finidori d'ête expulsé : de 11 contre 10, le match passe à 10 contre 10, équilibrant donc pour ses dernières minutes de jeu la rencontre.

Le coup de sifflet final retentit, et emporte avec lui les derniers espoirs des Gaziers de revenir au score.
 

"Il va nous falloir du temps"


Après cette défaite 0-1 face à Avranches, et la décision de de déclarer forfait face au Red Star la semaine passée, les hommes de François Ciccolini sont actuellement dernier du championnat, avec -1.

L'entraineur ne veut cependant pas accabler son équipe :

"Je sais qu'on est dans une situation difficile. Mais on est une équipe de jeunes. Beaucoup n'ont jamais connu ce niveau. Il va nous falloir du temps pour progresser et aller de l'avant."

Du temps, les gaziers n'en auront pas beaucoup. Dès mardi ils recvront Chambly en Coupe de la Ligue, toujours à huis clos.
 

 

Sur le même sujet

Décharges sauvages : le combat, parfois solitaire, des maires corses 

Les + Lus