GFCA football : deux anciens présidents condamnés

Mercredi 15 mars, le tribunal correctionnel de Marseille a rendu son jugement concernant deux anciens présidents du GFCA. Christophe Ettori a été condamné à 6 mois de prison ferme. Mathieu Messina a écopé de deux ans avec sursis. Tous deux étaient poursuivis dans un dossier d'abus de biens sociaux et travail dissimulé relatif au club de football ajaccien.

Mercredi 15 mars, le tribunal correctionnel de Marseille a condamné deux anciens présidents du Gazelec Ajaccio. 

Ex-directeur sportif du club puis président de novembre 2019 à janvier 2020, Christophe Ettori a été condamné à six mois de prison ferme (avec mandat de dépôt différé), et à la révocation à hauteur d'un an d'une peine de sursis prononcée en 2018 pour association de malfaiteurs.

Il s'est également vu infliger 10.000 euros d'amende.

Président du GFCA de janvier 2020 à juin 2022, Mathieu Messina a écopé deux ans de prison avec sursis et 20.000 euros d'amende.

Adjoint aux finances du maire de Menton, il a aussi été condamné à trois ans d'inéligibilité. 

Tous deux disposent de dix jours pour faire appel de cette décision de justice.

Ce jugement fait suite à l'audience du 8 février dernier où les deux hommes comparaissaient pour recel d'abus de biens sociaux et travail dissimulé. 

Ce jour-là, la procureure avait requis trois ans de prison ferme contre Christophe Ettori. Concernant Mathieu Messina, elle avait demandé trois ans de prison dont deux avec sursis, ainsi que 15.000 euros d'amende et une peine d'inéligibilité de 5 ans. 

Également poursuivi dans ce même dossier, Olivier Miniconi, président de 2011 à 2019, sera quant à lui jugé le 31 mars prochain. Son cas avait été disjoint pour "raisons de santé"

Pour rappel, après une succession de déboires sportifs, administratifs et judiciaires, le GFCA a été placé en liquidation le 30 janvier 2023.

Avec AFP