Incendie à Corse Composites : menace de pollution dans la Gravona

06/03/16 - Un entrepôt de fabrication de pièces de l'entreprise aéronautique Corse Composites a été partiellement détruit par un incendie dimanche à Ajaccio (Corse-du-Sud). / © DR
06/03/16 - Un entrepôt de fabrication de pièces de l'entreprise aéronautique Corse Composites a été partiellement détruit par un incendie dimanche à Ajaccio (Corse-du-Sud). / © DR

Un important incendie s'est déclaré dimanche matin dans l'entrepôt de fabrication de l'entreprise aéronautique Corse Composites à Bastelicaccia (Corse-du-Sud). De gros moyens ont été déployés par les pompiers. Le sinistre a libéré des produits toxiques dans un cour d'eau voisin. 

Par France 3 Corse ViaStella

Le sinistre s'est déclaré en début de matinée dans une partie du bâtiment contenant des liquides inflammables, faisant craindre un risque d'explosion. Au final, le feu a été maitrisé, mais les dégâts matériels sont importants.

Les cuves de rétention, installées par sécurité pour contenir les fuites de produits toxiques utilisés par l'entreprise ont débordé. Leur contenu, un mélange d'eau utilisée par les pompiers et de produits acides, s'est libéré dans un cour d'eau qui se jette dans le fleuve de la Gravona.

Des analyses sont en cours pour déterminer l'impact de cette pollution. 
06/03/16 - Un entrepôt de fabrication de pièces de l'entreprise aéronautique Corse Composites a été partiellement détruit par un incendie dimanche à Ajaccio (Corse-du-Sud). / © DR
06/03/16 - Un entrepôt de fabrication de pièces de l'entreprise aéronautique Corse Composites a été partiellement détruit par un incendie dimanche à Ajaccio (Corse-du-Sud). / © DR

Par mesure de précaution, les autorités ont appelé la population à ne pas boire l'eau des ruisseaux et de la Gravone. "A titre préventif, les stations de pompage d’eau potable potentiellement impactées par le phénomène ont immédiatement été arrêtées par leur exploitant, en liaison avec l’Agence régionale de santé."

"La qualité et la continuité de l’alimentation en eau potable ont cependant toujours été assurées. A titre de précaution, les exploitants agricoles et les particuliers pompant l’eau de la Gravona en aval du trait rouge, rapporté sur la cartographie annexée, sont invités à s’en abstenir pendant quelques jours."


Sur le même sujet

Les + Lus