Inondations à Ajaccio : la famille Bianco en attente de relogement après avoir quitté son domicile en urgence


Quatre jours après les inondations de certains quartiers d'Ajaccio, plusieurs familles sont toujours dans l'attente d'être relogées. Elles ont dû quitter leur domicile en urgence. C’est le cas de la famille Bianco. 

Jeudi dernier, les inondations qui ont frappé Ajaccio ont forcé la famille Bianco a quitté le logement qu'elle occupe depuis 30 ans.
Jeudi dernier, les inondations qui ont frappé Ajaccio ont forcé la famille Bianco a quitté le logement qu'elle occupe depuis 30 ans. © FTVIASTELLA

« L’eau est remontée par les toilettes, le lavabo, même par le carrelage », se remémore Renato Bianco. Quatre jours après les inondations, ce père de famille retrouve son domicile de Pietralba à Ajaccio. 


Mais ce n’est plus qu’un capharnaüm. La boue a recouvert le sol, le réseau électrique est hors service, les livres sont trempés. Jeudi, des pluies torrentielles ont encerclé l’immeuble


Une inondation d’une ampleur exceptionnelle que Renato a tenté de combattre avec un petit seau. Essayant comme il le pouvait de sauver l’appartement que sa famille occupe depuis 30 ans. 


« On ne sait pas trop où on ira »


Insuffisant. À 17 h 30, les Bianco sont obligés de le quitter en urgence sur ordre des sapeurs-pompiers. « Ma femme, mes quatre enfants et moi avons quitté l’appartement en catastrophe, par une petite fenêtre, trois heures et demi après le début des événements », livre-t-il. En 30 ans, c’est la troisième inondation que les locataires de ce rez-de-chaussée subissent. 

 

Inondations à Ajaccio : après avoir quitté son domicile en urgence, la famille Bianco en attente de relogement


Depuis jeudi, ils sont relogés dans une résidence hôtelière. « Notre assurance habitation nous a hébergés ici jusqu’à vendredi inclus et ensuite, on ne sait pas trop où on ira », s’inquiète Nathalie Bianco, la mère de famille. 


La famille, avec l’aide des assistantes sociales de la ville, a fait une demande de logement HLM auprès de l’office public de l’habitat. Ce dernier n’a pas donné suite à nos sollicitations.


Les Bianco attendent une réponse.  
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo logement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter