La citadelle Miollis bientôt versée au patrimoine de la Ville d'Ajaccio

La citadelle Miollis bientôt versée au patrimoine de la Ville d'Ajaccio / © FOURNIL / MAXPPP
La citadelle Miollis bientôt versée au patrimoine de la Ville d'Ajaccio / © FOURNIL / MAXPPP

Premier pas vers la cession de la citadelle Miollis à la Ville d'Ajaccio, l'Etat et la municipalité signent vendredi un protocole d'accord destiné à lancer le projet de réhabilitation de ce haut lieu du patrimoine architectural ajaccien.  

Par Grégoire Bézie

La Citadelle d'Ajaccio : 10.500 m2 construits sur une superficie totale de deux hectares et demi, propriété du Ministère de la défense. Porté depuis 2001 par l'ancien maire de la ville, le projet d'obtenir la cession par l'État de ce joyau du patrimoine local aboutit enfin. 

" Nous allons lancer un appel à projets (...) pour en faire un vrai lieu de vie, pas quelque chose qui ferme le soir, mais qui soit un quartier de la ville d'Ajaccio ", s'est félicité l'actuel maire Laurent Marcangeli. 

L'Etat devrait accompagner ce projet de reconversion. Pour conclure cette vente, car c'est bien de cela qu'il s'agit, il faudra toutefois que la Ville d'Ajaccio mette la main au portefeuille, n'ayant pas pu mener la transaction à titre gracieux. Quant à son coût, c'est l'inconnue...

" Une fois que ce programme aura été déterminé (...), à ce moment là, il sera possible de parler d'un prix ", a expliqué le préfet de Corse, Christophe Mirmand.

" Les paramètres sur lesquels cette évaluation devra reposer seront fonction de la nature des équipements ou des investissements qui y seront réalisés. Si on part du principe que ces équipements seront commerciaux ou susceptibles de générer des recettes, le prix sera différent ". 

Vendredi, un premier pas sera fait avec la signature d'un protocole entre la mairie et la préfecture. La cession définitive interviendra fin 2016.

Reportage de Stella Rossi, Sylvie Wolinsky, Wendy Martini
Cession de la citadelle Miollis à la Ville d'Ajaccio
Laurent Marcangeli, député-maire d'Ajaccio; Christophe Mirmand, préfet de Corse

Sur le même sujet

Municipales 2020 : Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus