Ligue 1 - Ajaccio en panne face à un Guingamp dans une bonne dynamique

GFCA AJACCIO / GUINGAMP
25/11/15, Coupe de la Ligue, GFCA Ajaccio / Guingamp. / © Crédit photo : Vincent MOUCHEL / PHOTOPQR / OUEST FRANCE
GFCA AJACCIO / GUINGAMP 25/11/15, Coupe de la Ligue, GFCA Ajaccio / Guingamp. / © Crédit photo : Vincent MOUCHEL / PHOTOPQR / OUEST FRANCE

Par EW avec AFP

Au cours d'un match sans grand relief, le Gazélec Ajaccio a buté (0-0) sur Guingamp, mettant toutefois un terme à une série de trois défaites, samedi soir au stade Ange-Casanova, lors de la 25ème journée de Ligue 1.

Ajaccio reste 17ème au classement, tandis que Guingamp (13è), poursuit sa série d'invincibilité.

Cette rencontre, entre deux équipes au parcours diamétralement opposé - trois victoires consécutives pour l'En-Avant, autant de défaites pour le Gazélec - a été âprement disputée.

Si Thierry Laurey, l'entraîneur corse, avait choisi de faire tourner, son homologue breton, Jocelyn Gouvernec avait, pour sa part, quasiment reconduit les vainqueurs de Troyes, notamment Mevlut Erding, recrue du Mercato.

Ajaccio effectuait, d'entrée, un pressing très haut qui gênait les relances bretonnes.

Bien en place, les Corses prenaient rapidement l'initiative du jeu. L'exclusion du capitaine guingampais Lionel Mathis coupable d'une vilaine faute sur John Tshibumbu (8e) allait permettre aux Ajacciens de jouer plus de 80 minutes en supériorité numérique. Malgré une emprise sur la rencontre, ils ne parvenaient pas à faire la décision, pêchant le plus souvent dans la finition.

Au retour des vestiaires, le scénario ne changeait guère avec d'un côté une équipe ajaccienne toujours autant en panne d'inspiration, et de l'autre, des Guingampais campés dans leur moitié de terrain. Boutaïb, de la tête (63) puis Poggi (67) trouvaient le portier breton sur leur route.

En fin de rencontre, Ajaccio faisait le siège de la défense bretonne en vain.

Ligue 1 - Gazélec-Ajaccio-Guingamp 0-0

Ajaccio, 6 fév 2016 

Ligue 1 de football (25ème journée)
A Ajaccio (Stade Ange-Casanova) : Gazélec-Ajaccio et Guingamp (0-0)

Spectateurs : environ 3.500
Arbitre : C. Turpin
Avertissement :
Gazélec-Ajaccio : A. Touré (18)
Exclusion :
Guingamp : Mathis (8)

Les équipes :

Gazélec-Ajaccio : Maury - Filippi, Mangane, Martinez - A. Touré, Le Moigne (Ducourtioux 74), Djokovic, Poggi (cap) (Mayi 80), Sylla - Boutaib, Tshibumbu (Zoua 13)

Entraîneur : Thierry Laurey

Guingamp : Lössl - Jacobsen, Kerbrat, Sorbon, Dos Santos - Salibur (Coco 84), Mathis (cap), Sankharé, Giresse - Briand (Cardy 90+2), Erding
(Privat 66)

Entraîneur : Jocelyn Gourvennec

Spécificités du match : 

Gazélec Ajaccio : le GFCA était privé de Youga samedi. En effet, le milieu de terrain ajaccien, expulsé à Nantes (3-1) mercredi soir, était automatiquement suspendu pour cette rencontre. En revanche, le staff technique gazier pouvait compter sur le retour de suspension de Boutaïb. Du côté de l'infirmerie, seul Pujol (mollet) était toujours blessé.

Guingamp : Sankharé suspendu. Averti à Toulouse lors de son match de sursis, Younousse Sankharé a purgé sa suspension ce samedi. Touché à une cuisse mercredi, Martins Pereira était, quant à lui, très incertain pour le déplacement en Corse, à l'instar de Nicolas Benezet. En revanche, Moustapha Diallo devait faire son retour après avoir soigné sa cheville.

Déclarations :

Thierry Laurey (Entraîneur du GFC Ajaccio) :

" Je suis forcément déçu par rapport à la rencontre. Quand on joue à la maison contre un concurrent direct qui est réduit à dix après huit minutes de jeu, il faut l'emporter. Malheureusement, on n'a pas été en mesure de le faire. L'équipe ne doute pas, elle manque de jus et n'a pas su faire les bons choix. On s'est parfois trop précipités et on a manqué de vivacité pour mettre à mal cette charnière centrale. J'avais fait le choix de changer de dispositif tactique, à onze contre dix. Il a fallu revoir nos plans. On traverse une période difficile. Il faut faire le dos rond. Il y aura des jours meilleurs. On va se concentrer sur le match de Coupe de France contre Saint-Malo mardi, et samedi, on reçoit Troyes dans un nouveau match à six points ".

Jocelyn Gourvennec (Entraîneur de Guingamp) : " C'est un résultat qui, bien entendu, me satisfait. On a joué à dix quasiment tout le match. A part le PSG, je ne vois aucune équipe capable de l'emporter en infériorité numérique. On a été très rigoureux et organisés et cela a gêné les Ajacciens qui, au final, ne se sont pratiquement pas créés d'occasion. Le bloc a bien défendu et si on avait eu un peu plus de jus, on aurait même pu profiter des deux ou trois situations de contre. Mais c'est un bon nul. D'autant que j'avais fait le choix d'aligner le même onze de départ que lors des deux rencontres précédentes. C'était notre troisième match en huit jours. On ramène un point. C'est une bonne chose ".

Sur le même sujet

Municipales 2020 : Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus