Cet article date de plus de 7 ans

Nouveau bras de fer entre l'ARS et les personnels de l'hôpital de Castelluccio

A l'appel du STC, une partie des personnels du centre hospitalier départemental de Castelluccio (Corse-du-Sud) occupe depuis mercredi matin les locaux de l'Agence régionale de la Santé à Ajaccio (ARS). Ils dénoncent une enveloppe budgétaire en déséquilibre pour leur hôpital. 
09/10/13 - Occupation des locaux de l'ARS par le STC de Castelluccio
09/10/13 - Occupation des locaux de l'ARS par le STC de Castelluccio © FTViaStella
Les personnels STC estime que l'établissement est le "parent pauvre" du système sanitaire ajaccien et réclament un ré-équilibrage dans l'attribution de l'enveloppe régionale de santé.

Une soixantaine de membres du personnels et de sympathisants ont envahi dans le calme mercredi matin, les locaux de l'ARS à Ajaccio. 

Selon le syndicat, le déficit prévisionnel de la structure se monte à 3,5 millions d'euros pour 2013, et il faudrait un investissement tout aussi important pour rénover le service de psychiatrie infanto-juvénile.

Alors que la direction de l'hôpital de Castelluccio est sur le point d'être renouvelé, les personnels réclament le maintien du directeur à son poste, afin d'asseoir "une stabilité de la direction financière pour d'importants emprunts à venir."

Le centre hospitalier de Castelluccio à Ajaccio a déjà fait en avril dernier l'objet d'un mouvement de grève illimité à l'appel du STC. Le syndicat estimait que l'établissement était oublié par le plan de modernisation des hôpitaux.

Le Centre Hospitalier Départemental de Catselluccio participe au service public hospitalier et est spécialisé en Psychiatrie, en Cancérologie et Soins de suite et réadaptation.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé