• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rétrogradation de l’ACA à titre conservatoire : « Il n’y a pas d’inquiétude à avoir » selon le président du club

Le président de l'AC Ajaccio, Leon Luciani, a indiqué dans une conférence de presse jeudi 29 novembre ne pas être inquiet de la décision de la DNCG de rétrograder le club à titre conservatoire la saison prochaine. / © Jennifer Cappai / FTVIASTELLA
Le président de l'AC Ajaccio, Leon Luciani, a indiqué dans une conférence de presse jeudi 29 novembre ne pas être inquiet de la décision de la DNCG de rétrograder le club à titre conservatoire la saison prochaine. / © Jennifer Cappai / FTVIASTELLA

Ce jeudi, les dirigeants de l'AC Ajaccio ont réagi à l'annonce de la direction nationale du contrôle de gestion de rétrogradé le club à titre conservatoire la saison prochaine. Pour eux, le club est sur "la bonne voie". 

Par France 3 Corse ViaStella


Les dirigeants de l'AC Ajaccio ont réagi, ce jeudi, à la rétrogradation à titre conservatoire prononcée à l'encontre du club par la DNCG (direction nationale du contrôle de gestion), le gendarme financier du foot professionnel. 
 

"Nous sommes sur la bonne voie"


Déception pour le président, Léon Luciani, mais pas de véritable inquiétude : " Sur le budget que nous avions prévu il était noté un certain nombre de ressources classiques et d’autres avec de nouveaux actionnaires. Elles sont en cours de réalisation, il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Ça ne fait pas plaisir, parce qu’on estime que l’on a fait beaucoup d’efforts depuis maintenant trois ou quatre ans puisqu’on est en phase de rétablissement. On a apuré notre dette pour un tiers et donc nous sommes sur la bonne voie. "

Vendredi dernier, le gendarme financier du football français a décidé d’encadrer la masse salariale du club et de l’interdire de recruter à titre onéreux. Même sanction pour le FC Sochaux-Montbéliard.



 

Sur le même sujet

Ajaccio : sensibiliser les lycéens aux violences faites aux femmes grâce à la simulation de procès 

Les + Lus